Version classiqueVersion mobile

Gestes techniques, techniques du geste

 | 
Didier Bouillon
, 
André Guillerme
, 
Martine Mille
, 
et al.

Premier chapitre. Apprendre le geste

Introduction

Béatrice Touchelay

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En distinguant « apprendre » et « étudier », l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert1, publiée entre 1751 et 1772, souligne déjà toute l’importance de la technique, des tâches manuelles, de l’apprentissage et de la maîtrise du geste comme critères de classification, plus encore peut-être que les prospections intellectuelles qui sont liées à l’étude.

« APPRENDRE, étudier, s’instruire. (Grammaire.) Étudier, c’est travailler à devenir savant. Apprendre, c’est réussir. On étudie pour apprendre, & l’on apprend à force d’étudier. On ne peut étudier qu’une chose à la fois : mais on peut, dit M. l’Abbé Girard, en apprendre plusieurs ; ce qui métaphysiquement pris n’est pas vrai : plus on apprend, plus on sait ; plus on étudie, plus on se fatigue. C’est avoir bien étudié que d’avoir appris à douter. Il y a des choses qu’on apprend sans les étudier, & d’autres qu’on étudie sans les apprendre. Les plus savans ne sont pas ceux qui ont le plus étudié, mais ceux qui ont le plus appris. Synon. Fran...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search