Version classiqueVersion mobile

L’Allemagne change !

 | 
Hans Stark
, 
Nele Katharina Wissmann

Partie 4 : Mutations économiques et politiques globales

L’industrie allemande en mutation

Henrik Uterwedde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le regard que portent les pays voisins sur la réussite de l’économie allemande n’est pas exempt de contradictions. Si la tradition industrielle allemande et la capacité du pays à maintenir une production industrielle forte suscitent l’admiration, les excédents réguliers du commerce extérieur allemand sont perçus comme un élément clé d’un modèle économique jugé « non coopératif », voire « égoïste » du fait qu’il repose trop largement sur les exportations. Or, ces deux éléments du modèle allemand sont indissociables. Le capitalisme allemand est essentiellement un modèle industriel. C’est aux besoins industriels qu’il répond le mieux, c’est dans l’industrie qu’il fonctionne au mieux. Car les mécanismes majeurs du modèle économique allemand d’après-guerre (comme le corporatisme, le système de formation professionnelle, le partenariat social ou les liens entre les banques et l’industrie) ont été forgés au sein du secteur industriel, en fonction de ses besoins spécifiques. Dans d’autres s...

Auteur

Politologue et chercheur associé à l’Institut franco-allemand de Ludwigsburg après en avoir été le directeur adjoint jusqu’en 2014

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search