Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L'Allemagne change !

 | 
Hans Stark
, 
Nele Katharina Wissmann

Partie 2 : Mutations sociétales

Réforme de la politique de l’éducation en Allemagne après les résultats de l’étude PISA

Kai Maaz et Hans-Peter Füssel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le système éducatif allemand a commencé à être vivement critiqué dans les années 1960 et 1970.1 Deux aspects en particulier étaient visés : d’une part, le déficit de performance2 constaté par rapport à d’autres pays européens – non seulement le manque d’efficacité de la politique de répartition des élèves dans différents types d’établissements et le faible taux de réussite au baccalauréat (Abitur), mais aussi l’insuffisance du niveau de compétence des élèves –, et d’autre part, les inégalités sociales en matière d’accès à l’enseignement supérieur, révélées par plusieurs études3 et transformées en revendications politiques vers la fin des années 1960 (« Mehr Bildung für alle », soit « L’Éducation pour tous »). L’expansion du secteur de l’éducation qui en a résulté s’est traduite par un développement considérable du système éducatif et un renforcement global de l’accès à l’éducation. Une série de mesures ont été adoptées pour ouvrir la voie à de nouveaux parcours scolaires et augmente...

Auteurs

Directeur du département « Structure et gouvernance du système éducatif » à l’Institut allemand pour la recherche pédagogique internationale (Deutsches Institut für Internationale Pädagogische Forschung, DIPF)

Professeur à l’Université Humboldt de Berlin et chercheur associé au DIPF

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540