Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les fondateurs de l’école républicaine

 | 
Jérôme Krop

Troisième partie. Relations sociales et autonomisation du champ de l’enseignement primaire

Chapitre VI. La laïcité scolaire et autonomisation du champ de l’enseignement primaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le contexte de laïcisation de l’enseignement primaire est un facteur particulièrement structurant des pratiques sociales dans le champ de l’enseignement primaire de la Seine, notamment en raison de l’importante présence des congrégations en milieu urbain, spécialement à Paris, et de la forte concurrence qui en résulte. Ce débat qui parcourt le XIXe siècle et qui connaît des prolongements récurrents au cours du siècle suivant, a pour fondement l’affrontement de deux prétentions au monopole de la manipulation des biens symboliques. Un État centralisé, dont les relations avec les cultes reconnus sont régies par le concordat de 1801 jusqu’au vote de la loi de séparation des Églises et de l’État le 9 décembre 1905, laissant une large place à l’enseignement privé religieux, entend désormais faire de l’enseignement primaire public laïcisé le principal outil de la consolidation d’une jeune république parlementaire et démocratique. Le nouveau personnel politique issu des élections de la fin ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540