Version classiqueVersion mobile

L’internationalisation des productions cinématographiques et audiovisuelles

 | 
Claude Forest

B – (Co)produire à l’étranger

Les coproductions cinématographiques franco-italiennes 1946-1966 : un modèle de « cinéma européen » ?

Paola Palma

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’examen de la question des films coproduits entre la France et l’Italie, en particulier dans les années cinquante et soixante, et l’analyse des films eux-mêmes, butent sur le manque d’une base solide qui puisse « introduire » cet ensemble de films fortement lié, y compris sur le plan artistique et esthétique, à sa nature productive particulière. Pour pallier ce manque, il faut tout d’abord identifier les fondements de ce phénomène dans les articles de loi qui l’ont officialisé et, dans un certain sens, créé1. Dans un second temps, l’étude des contrats de coproduction permet d’éclairer divers aspects de la pratique d’organisation et de production, ainsi que certains éléments qui ont eu des répercussions culturelles sur les films. La connaissance du contenu des accords, ainsi que des procédures d’inclusion des films dans le régime des coproductions, peuvent par ailleurs fournir des éléments utiles, y compris pour les professionnels (comme par exemple la propriété des droits d’exploit...

Auteur

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search