Version classiqueVersion mobile

Pas d’Animaux

 | 
Annabelle Marie
, 
Jean-Louis Cornille

III. Chamois-zoo

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si Patrick Chamoiseau a choisi de mettre en scène la poursuite par un chien féroce d’un esclave en fuite, ce fut sans doute pour tenir tête aux non-dits de l’Histoire. L’animal, subalterne ou libre, toujours inférieur et muet, s’avère un bon relais pour rendre audible la parole opprimée ou visible l’altérité hybride. Ce n’est toutefois pas l’unique fois que l’auteur devait s’immerger dans le monde animal : outre quelques fables portant sur les papillons et les hybrides (un âne-chien, par exemple), il y eut Les neuf consciences du Malfini1, sur lequel nous aimerions nous attarder quelque peu, en ce qu’il n’a plus qu’un faible rapport avec les fables ou les contes d’antan. Alors que, dans le récit précédent, Chamoiseau interrogeait encore la relation paradoxale qui se développe entre l’homme et la bête (l’un et l’autre, sous le joug d’un même Maître, pris dans un rapport de fascination mutuelle qui les métamorphose), il réussit la gageure de ne faire figurer dans son dernier roman en ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search