Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

E-révolutions et révolutions

 | 
Jean-Jacques Lavenue

Partie 4. De quelques perspectives démocratiques du numérique

La démocratisation, les manipulations des moyens de communication au Mexique et le mouvement « Yo soy 132 »

Lidia Yolanda Lopez

Résumé

Résumé : Pour assurer la démocratie, le Mexique a besoin d’établir une concurrence effective dans le secteur des télécommunications, et de réformer les procédures administratives en vigueur pour l’octroi de concessions pour la radio et la télévision, afin de garantir la liberté d’expression, et de créer des médias comme outils préservant l’intérêt social de la manipulation médiatique. Le mouvement « Yo soy 132 » (« Je suis le 132 ») a manifesté notamment pour démocratiser les médias, et s’est appuyé sur les réseaux sociaux via Internet avec une volonté politique.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« L´unique dictature qui persiste en Amérique latine est la dictature des médias. »
Rafael Correa, président de l’Équateur

Pour établir une liberté d’expression démocratique au Mexique, il est nécessaire que les moyens de communication et les chaînes de télécommunication ne soient pas monopolisés. Des étudiants ont créé le mouvement « Yo soy 132 » (« Je suis le 132 ») et ont manifesté, notamment pour réclamer la démocratisation et la concurrence des médias, la fin de la corruption et du clientélisme ; pour une véritable démocratie, ils demandent un changement du pouvoir. Le PRI (Parti Révolutionnaire Institutionnel)1 est resté plus de soixante-dix ans à la tête du pays, et après douze années d’interruption, il a repris la présidence le 1er décembre 2012. « Yo soy 132 » est un mouvement pacifique et autonome, qui promeut la participation politique après un silence de quarante-quatre ans, très précisément depuis 1968. Actuellement, il s’appuie sur les réseaux sociaux via Internet dans c...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540