Version classiqueVersion mobile

Management et marketing du sport : du local au global

 | 
Patrick Bouchet
, 
Claude Sobry

Conclusion. Perspectives de recherche en management-marketing du sport

Texte intégral

1L’analyse des contributions de cet ouvrage dans les champs du Management et du Marketing du sport met en évidence de nombreuses similitudes dans les orientations concernant les choix d’objets, leur problématique et leur approche explicative. Ce rapprochement est du tout autant à des effets conjoncturels d’évolution des marchés du sport qu’à des effets conjoints d’observation des problèmes où macroscopique (ou mésoscopique) et microscopique s’entrechoquent de plus en plus. D’autres indicateurs laissent présager des évolutions dans les approches en Management et en Marketing du sport, en particulier l’importance des processus relationnels infléchit les orientations stratégiques des organisations, leur mode de gouvernance, leur rapport au territoire et à l’identité groupale ou collective.

2Les sciences de gestion pourraient se définir par leur projet, qui est celui de la représentation intelligible des interventions des acteurs au sein des organisations : représentation intelligible qui postule une téléologie, autrement dit une capacité du système représenté-représentant à élaborer en permanence quelques finalités (Dubois, 1999). Ne pourrait-on pas alors envisager que le Marketing et le Management du sport, en tant que disciplines inductives ou hypothético-déductives, ne puissent avoir un programme de recherche commun, tout en déterminant des conditions méthodologiques spécifiques à chaque discipline. L’existence d’un tel programme permettrait de définir les objets communs d’étude et de dresser la liste des résultats attendus. Cette forme de pluridisciplinarité contribue à une cohérence qui respecte l’hétérogénéité des connaissances qu’elle rassemble. Son objectif est d’élaborer un formalisme suffisamment large et précis pour permettre d’exprimer dans un langage unique les concepts, les méthodes, les contributions, les préoccupations d’un nombre plus ou moins grand de disciplines et de spécialistes qui, autrement, restent cloisonnées dans leurs « prétendues spécificités » respectives (Dosse, 1995).

3 Si un programme de recherche fondé sur l’analyse des productions sportives favorise une pluridisciplinarité du Management et du Marketing, l’absence d’étude sur les relations entre prestataires et usagers grève la mise en place et le développement d’un tel programme. Par conséquent, les perspectives scientifiques dans le champ des sciences de gestion des organisations sportives ne peuvent s’inscrire que dans le cadre des interactions problématiques entre offreurs et consommateurs, à l’échelon local comme au niveau plus global.

© Presses universitaires du Septentrion, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search