Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La citoyenneté locale en Suède

 | 
Marie-Pierre Richard

Première partie. Les trois piliers de la citoyenneté locale en Suède

Chapitre 3. La puissance des contre-pouvoirs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Précisons d’emblée que l’expression française « contre-pouvoirs » n’a en suédois ni transcription littérale ni terme équivalent satisfaisant ; le vocable se traduit par des périphrases qui évoquent l’idée d’un ensemble de mécanismes institutionnels simultanés beaucoup plus étendus que dans la plupart des autres pays et qui complète la démocratie électorale-représentative.

Comme indiqué précédemment, les mécanismes de cette démocratie électorale représentative ne vont pas être détaillés ici. Le jeu politique ou le poids des partis constituent en effet des thématiques souvent abordées et bénéficiant de publications en français ; dans le cadre d’un ouvrage de ce format, notre problématique concerne prioritairement l’exercice de la citoyenneté locale parce que notre hypothèse est que là réside l’une des particularités suédoises. Nous pensons en effet que l’input du système politique, à savoir l’accès au pouvoir, est sans doute surestimé par rapport à l’output du système, c’est-à-dire la ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540