Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Communiquer la ville

 | 
Hafida Boulekbache-Mazouz

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le bâtiment est une trace écrite, un document porteur de significations ; c’est un objet communicationnel. En effet, l’architecte produit, via l’objet bâti considéré comme medium, un acte de communication envers son lecteur. Dans cette approche, je qualifie comme émetteur de signes, l’architecte auteur de la trace, de l’objet qui va se donner à lire. Dans chaque acte de conception, il y a bien une intention de signifier, au-delà de la nécessité de fournir un toit et un abri aux activités humaines.

Produire et gérer des informations sur le patrimoine architectural n’est pas une mince affaire puisque ces bâtiments vont durer, et nous savons que les formes construites déterminent des comportements, des formes d’usage : la légitimité personnelle de l’auteur ne suffit pas. S’il y a des parallèles possibles entre le processus de conception architecturale et d’autres processus créatifs tels que l’écriture, la peinture, la poésie, la musique, où l’auteur peut avoir un lien très fort et intim...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540