Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Communiquer la ville

 | 
Hafida Boulekbache-Mazouz

Chapitre IV. Nouvelles formes tracées et leur interopérabilité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

« Au départ je n’avais que cette impulsion, et une histoire dans la tête ou au mieux une image. À l’origine de chaque histoire que j’ai écrite, il y a une image qui tourne dans ma tête, née qui sait comment et que je porte en moi peut-être depuis des années. Peu à peu j’en viens à développer cette image dans une histoire avec un début et une fin, et dans le même temps – mais les deux processus sont souvent parallèles et indépendants, je me persuade qu’elle renferme quelque signification. Quand cependant je commence à écrire, tout cela est dans mon esprit encore en un état lacunaire, à peine ébauché. C’est seulement en écrivant que chaque chose finit par se mettre en place1 ».
Italo Calvino

La trace architecturale est soumise aujourd’hui à de nouveaux contextes et à de nouveaux enjeux. Les pratiques autour de l’acte de tracer, que ce soit dans le monde professionnel ou dans un cadre pédagogique, ont évolué en tirant profit des évolutions technologiques mises à leur disposit...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540