Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Communiquer la ville

 | 
Hafida Boulekbache-Mazouz

Chapitre III. Systèmes de traces dans les pratiques architecturales

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Depuis des siècles, la trace architecturale a donné lieu à une figuration, une représentation de l’espace, qu’il soit réel ou projeté. Cette figuration permet de représenter un projet architectural afin « de comprendre, de lire, de décoder un site pour en imaginer un futur envisageable aux espaces étudiés. Représenter est aussi synonyme de modes de séduction de différents acteurs (jury, clients, usagers…) à convaincre du bien-fondé d’un projet1 ».

Par quelle alchimie la masse des composants de l’œuvre architecturale forme un ensemble cohérent qui donne du sens ? Quelles sont les lois sémantiques et syntaxiques en architecture ? Et quel est le discours derrière la graphie architecturale ?

La pratique de l’architecture exige de s’interroger sur la validité et la pertinence de la signification d’un projet. En effet, au-delà du dessin qui est le prolongement de concepts esthétiques et symboliques à la mesure de la dimension du projet, le travail de l’architecte nécessite de ré...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540