Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Communiquer la ville

 | 
Hafida Boulekbache-Mazouz

Chapitre II. La trace architecturale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Peut-on aborder l’architecture à partir des traces qu’elle véhicule ? Peut-on parler de traces architecturales ? Où se situe la communication ?

L’architecture, par la dimension signifiante de ses objets, représente un moyen de communication au même titre que l’écriture. Ce chapitre interroge certains fondements théoriques et pratiques de la trace architecturale ; il privilégie une approche « philosophique » qui définirait l’architecture comme une empreinte sur l’espace. Cette réflexion tente de saisir ce qui serait à même de fonder une « trace architecturale » permettant de construire l’intelligible à partir du sensible et de générer un mouvement de la pensée dans l’édification du marquage urbain.

Dans un tel contexte, l’énoncé de la pensée, son inscription et sa lisibilité à travers l’édification des considérations de « l’habiter » et du « bâtir » permettant de produire l’œuvre, semblent compter parmi les enjeux essentiels de la conception ou de la trace architecturale. D...

© Presses universitaires du Septentrion, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540