Version classiqueVersion mobile

Penser et pratiquer l’histoire du temps présent

 | 
Emmanuel Droit
, 
Hélène Miard-Delacroix
, 
Frank Reichherzer

Partie II : Les temporalités

Cerner les temporalités des politiques publiques du handicap (Argentine, Brésil, Espagne). Le recours indispensable à l’histoire croisée

Gildas Brégain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dès la fin des années 1950, le sociologue Georges Gurvitch a démontré qu’il existait une multiplicité des temps sociaux imbriqués les uns dans les autres, contestant ainsi le schéma des trois durées historiques (longue, moyenne et courte) construit par l’historien Fernand Braudel1. Les travaux de ces deux chercheurs ont contribué à faire émerger une réflexion sur les temporalités, les continuités et les discontinuités historiques, et les multiples perceptions du temps par les différents acteurs sociaux.

Pour périodiser les politiques publiques nationales du handicap du XXe siècle (à partir du cas de l’Argentine, du Brésil et de l’Espagne), nous ne reprendrons pas la typologie des temps sociaux construite par Gurvitch, qui reste très spéculative, mais nous nous inspirerons d’une démarche à la fois réflexive et empirique, celle de l’histoire croisée2. L’application de cette démarche nous incite à envisager la singularité de la trajectoire des politiques publiques3 de chaque nation en f...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search