Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le service public et les idéologies politiques

 | 
Emmanuel Cherrier
, 
Stéphane François

L’écologie politique et la notion de service public

Bruno Villalba

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’écologie politique s’est historiquement constituée, en partie, par sa défiance à l’égard de l’État et de son organisation bureaucratique. Dès ses origines – dont il faut souligner la diversité des influences théoriques, passant du régionalisme à l’approche libertaire, du localisme à l’internationalisme –, elle se structure à partir d’une critique radicale des conséquences d’un développement économique, soutenu et porté et en partie défini par l’État. Les approches de l’écologie politique se rejoignent dans cette critique de la société industrielle, marquée par son productivisme, sa technocratie et son apologie de la croissance consumériste. Le productivisme se construit selon un système centralisé, hiérarchisé, caractérisé par la parcellisation des tâches et le gigantisme des unités de production. Dans un tel système, l’homme est uniquement considéré comme un agent producteur et un consommateur. Ce système organise son extension continue et nécessite une utilisation extensive des ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540