Version classiqueVersion mobile

Pourquoi et comment devenir didacticien ?

 | 
Jean-Paul Bronckart

Chapitre 2 (1982). Contributions à la didactique de la langue maternelle1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. L’évolution de nos travaux2

Notre perspective initiale était en quelque sorte d’élaborer une psycholinguistique appliquée, ou plus précisément une psycholinguistique de l’enfant appliquée à l’enseignement de la langue maternelle. Nous disposions en effet d’un matériau de départ important : l’ensemble des données recueillies par la psycholinguistique de l’enfant, et notamment par H. Sinclair et ses nombreux collaborateurs. Données qui concernaient les stades d’acquisition du fonctionnement de certains groupes de marques de surface, comme les déterminants du nom (Karmiloff-Smith, 1979) ou les déterminants du verbe (Bronckart, 1976), qui avaient trait à l’élaboration de stratégies de compréhension des phrases simples ou des structures pronominales (cf. notamment Chipman, 1976 ; Kail, 1976), qui concernaient les étapes de l’élaboration de la pensée métalinguistique (Berthoud Papandropoulou, 1980), et bien d’autres données encore. Il nous paraissait naturel à cette époque de tenter d’a...

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search