Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les concessions hydroélectriques dans le grand Sud-Ouest

 | 
Hubert Bonin

Troisième partie. À l’apogée de la deuxième révolution industrielle (1945-2001)

Chapitre 9. Une entreprise confrontée à son devenir juridique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Au moment même où la Shem achève un cycle de croissance (organique et, de plus en plus aussi, externe) entamé dans les années 1910-1920 et où elle a conquis une légitimité économique et régionale solide, elle doit veiller à son devenir juridique, c’est-à-dire au sort de ses concessions, car elles se heurtent au risque d’être remises en cause par la Puissance publique.

1. Une entreprise énergéticienne de taille appréciable à la fin du xxe siècle

À l’échelle des vallées pyrénéennes, un « travail de dentelle » est quasiment accompli par les entreprises hydroélectriques. En effet, on identifie des potentiels sans aucune mesure avec les vastes équipements qui s’achèvent sur le Rhône ou dans tel ou tel massif montagnard européen (Italie, Espagne, Scandinavie) ou turc à la même époque. Mais, au bout du compte, le total de la capacité de production ajoutée aux disponibilités initiales, soit par des investissements techniques, soit par l’achat de centrales, s’avère intéressant pour une Sncf qu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540