Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les concessions hydroélectriques dans le grand Sud-Ouest

 | 
Hubert Bonin

Deuxième partie. Dans la deuxième révolution industrielle (1919-1945)

Chapitre 3. La fièvre de la houille blanche dans le grand Sud-Ouest (1919-1945)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si le grand Sud-Ouest n’est pas le fer de lance de la révolution électrique de l’entre-deux-guerres, puisque des régions européennes ou extra-européennes disposent de plus de ressources en eau et de puissance en hydro-électricité, il reste l’un des leviers de la croissance de l’économie électrique, qui fédère l’amont (biens d’équipement), la production (chantiers des barrages et centrales, gestion) et l’aval (réseaux de transport et de distribution, entretien et maintenance). Mais, dans cet entre-deux-guerres, aux seules Pyrénées s’ajoute le Sud-Ouest du Massif central, lui aussi impliqué dans cette course à l’innovation en dépendance par rapport au pôle de décision de Toulouse. Ce « système productif » se cristallise en un « modèle économique », qu’il faut comparer à d’autres systèmes, comme celui du Rhône – lui aussi destiné à rejoindre bien plus tard la mouvance du groupe Gdf Suez.

1. L’engagement du grand Sud-Ouest dans la fièvre de la houille blanche

Comme dans toutes les régions...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540