Version classiqueVersion mobile

Aux sources de la précarité

 | 
Marc Leleux

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La période qui court de 1848 à 1914 apparaît à l’évidence comme une époque de transition décisive pour le milieu industriel. Les mutations dont il est l’objet affectent profondément la société toute entière et engendrent de fortes perturbations dans le mode de vie ouvrier. On passe ainsi d’un monde d’habitudes où le rythme des travaux est essentiellement saisonnier et où, si les risques de sous-emploi existent, ils sont passagers et indépendants de toute volonté humaine, à un monde marqué par une permanente incertitude du lendemain, qui trouve sa justification dans l’intérêt économique d’une minorité dirigeante.

Le processus de prolétarisation des masses populaires rurales s’explique par le phénomène de concentration qui gagne alors l’industrie. Cette évolution est commandée par les impératifs de compétitivité auxquels sont assujettis les industriels. Elle est également s...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search