Version classiqueVersion mobile

Aux sources de la précarité

 | 
Marc Leleux

Deuxième partie. Réactions et mobilisations ouvrières

Introduction deuxième partie

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant qu’elle ne s’applique au sein des concentrations usinières, l’exploitation est déjà de règle en ce qui concerne la main-d’œuvre proto-industrielle. La soumission de cette dernière à une prolétarisation progressive ne fait que modifier son rapport au processus de production, sans pour autant changer en profondeur sa situation. Nous pouvons toutefois considérer avec Albert Aftalion que si « à bien des égards la fabrique émancipe, et [si] c’est l’industrie à domicile qui fait peser sur l’ouvrier l’assujettissement le plus lourd par l’épuisant labeur que souvent elle impose en échange de misérables salaires [,] on ne peut méconnaître cependant qu’en elle-même, et si son fonctionnement pratique ne comportait pas autant d’abus déplorables, l’industrie en chambre ne constitue un type de production susceptible a priori d’assurer à l’ouvrier une existence plus digne, plus indépendant...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search