Version classiqueVersion mobile

Aux sources de la précarité

 | 
Marc Leleux

Première partie. La Grande Peur ouvrière

Chapitre 3. Les conséquences du sous-emploi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il existe plusieurs catégories dans lesquelles on peut classer les ouvriers privés de travail. En effet, les ouvriers temporairement sans travail, dont la situation est liée à une crise passagère et qui, dès la reprise des affaires rejoignent le milieu des fabriques, ne sont pas les seuls à souffrir d’une situation d’indigence due à une offre de travail insuffisante. Il faut également leur adjoindre tout un sous-prolétariat formé de tous ceux qui, pouvant de moins en moins assurer leur subsistance par une pluri-activité saisonnière, sont contraints de quitter les campagnes. En effet, Yves-Marie Hilaire souligne à juste titre que « durant la seconde moitié du XIXsiècle, (…) on assiste à la disparition ou à l’amenuisement de la petite industrie rurale, menacée par la grande industrie urbaine. »1 Cette émigration est rendue d’autant plus nécessaire que « le développement du...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search