Version classiqueVersion mobile

Aux sources de la précarité

 | 
Marc Leleux

Première partie. La Grande Peur ouvrière

Chapitre 2. L’instabilité du travail

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant la période qui couvre le Second Empire et la Troisième République jusqu’en 1914, la France connaît des transformations économiques d’extrême importance. Les changements entraînés par les progrès rapides de l’industrialisation sont en fait sensibles dès les années 1815, mais le Second Empire donne une nouvelle impulsion à cette évolution. L’essor industriel n’est cependant pas linéaire jusqu’à 1914, tout comme l’évolution de la croissance française n’est pas strictement assimilable aux phases économiques mondiales. Ainsi, nous pouvons considérer qu’en France la période d’essor industriel commencée en 1815 s’achève vers 1860, avec toutefois une accélération marquée durant la décennie 1850-1860 à mettre en rapport avec la stabilisation politique et les transformations des modes de production industrielle. À partir de 1860, nous constatons que la croissance industrielle se ralentit, puis stagne jusqu’à 1896, date à laquelle l’essor industriel reprend à nouveau rapidement. Ces deu...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search