Version classiqueVersion mobile

Aux sources de la précarité

 | 
Marc Leleux

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La période qui s’ouvre par la plus grave crise économique du XIXsiècle et prend fin à l’aube du premier conflit mondial est marquée, dans une France encore majoritairement rurale, par la poursuite du processus de passage d’une société où l’industrie s’est établie sous la forme de petits ateliers géographiquement dispersés, vers un milieu, essentiellement urbain, où domine « la forme moderne de la fabrique concentrée. »1 Cette évolution demeure cependant particulièrement lente et toute la période qui s’étire de 1848 à 1914 témoigne de la coexistence des deux systèmes de production, ce qui a conduit certains auteurs à parler d’une proto-industrialisation résiduelle ou résistante.2 La « révolution industrielle » s’accomplit donc pour la France d’une façon originale, en empruntant une double voie : d’une part, celle d’une proto-industrialisation diffuse dans les campagnes et...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search