Desktop versionMobile Version
OpenEdition Books

Histoire de l’éducation populaire, 1815-1945

 | 
Carole Christen
, 
Laurent Besse

Première partie. L’éducation populaire : faire de la politique autrement ?

À l’école de la goguette (1815-1850)

Sophie-Anne Leterrier

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändler im PDF- und ePub-Format online erworben werden. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

Les ouvrages consacrés à l’éducation populaire traitent plus souvent des projets d’éducation, des établissements et des méthodes d’enseignement, que de ce que le peuple apprend au fil des jours, au gré des circonstances et des rencontres, parfois même malgré lui. Les « romans d’éducation » (Bildungsroman) font une plus grande part à tout ce qui contribue à former un homme, qui excède très largement les lieux et les gens dont l’éducation est la finalité explicite. Il y a en effet des « maîtres » et des « écoles » dans bien d’autres contextes. C’est sous cet angle que l’on peut parler des goguettes du premier XIXe siècle comme d’écoles du peuple.

Du point de vue de l’éducation populaire, la Révolution française est une étape essentielle. Même si elle n’a pas tenu toutes ses promesses en ce domaine, elle a ouvert un nouvel horizon, et lié dans les esprits instruction, citoyenneté et promotion sociale. Avant l’institution scolaire de la Troisième République, si le peuple est encore major...

Autor

Professeure d’histoire contemporaine à l’université d’Artois, Centre de recherche et d’études « Histoire et sociétés » (EA 4027). Son travail de recherche porte sur l’histoire culturelle du XIXe siècle, particulièrement sur l’histoire des pratiques musicales.

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540