Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Histoire de l’éducation populaire, 1815-1945

 | 
Carole Christen
, 
Laurent Besse

Première partie. L’éducation populaire : faire de la politique autrement ?

Introduction

Carole Christen

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

L’opposition entre « la » politique – suspecte car reposant sur le conflit – et « le » politique – valorisé car assimilé à l’intérêt général – est un élément classique des discours tenus par les acteurs de l’éducation populaire, tant au XIXe qu’au XXe siècle. La pédagogie leur apparaît comme un moyen, et même le moyen par excellence, de réguler la société, de dépasser les antagonismes, au point qu’elle pourrait permettre de se substituer à la politique, d’en faire « autrement ». Dans une société de citoyens – même lorsque la majorité n’est pas électeur – les individus ne doivent pas seulement obéissance mais véritable consentement, que seule l’éducation est en mesure de produire : éduquer est alors synonyme de moraliser, de civiliser. Ainsi les philanthropes qui fondent la Société pour l’instruction élémentaire en juin 1815 cherchent à développer l’instruction élémentaire parmi la « classe inférieure du peuple »1 pour « former des hommes vertueux, amis de l’ordre, soumis aux lois, i...

Autore

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille, CNRS, UMR 8529-IRHiS et membre junior de l’Institut universitaire de France. Après avoir travaillé sur l’histoire sociale des Caisses d’épargne en France, et sur quelques figures de la philanthropie du premier XIXe siècle comme Charles Dupin et le baron de Gérando, elle s’intéresse actuellement aux savoirs enseignés aux ouvriers adultes et à l’école du soir dans les deux premiers tiers du XIXe siècle.

© Presses universitaires du Septentrion, 2017

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540