Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Naissance et petite enfance à la cour de France (Moyen-Âge - xixe siècle)

 | 
Pascale Mormiche
, 
Stanis Perez

Troisième partie : Politique(s) de la naissance à la cour

From darkness into light. Dynastic incorporation in late-fifteenth and sixteenth-century Burgundian-Habsburg and French princely baptisms

Steven Thiry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[Le peuple] estoit tant joyeux en coeur qu’il ne lui souvenoit de nulle tribulation precedente. Il estoit comme retiré du limbe et revenu des tenèbres à lumière et ne se reputoit moins heureux du peuple d’Israel lors qu’il yssy de la miserable servitude du roy Pharaon ; sa tristesse estoit convertie en leesse, sa douleur en doulceur, son helas en solas, son malheur en valeur…1.

On 22 June 1478, the subjects of the war-ridden Burgundian Netherlands finally « retired from Limbo and proceeded from the darkness into the light ». In this highly charged language, Jean Molinet (1435‑1507), the famous Burgundian court-chronicler, waxed lyrical about the birth of Philip the Fair (1478‑1506) in Bruges. The acclaimed moment revived new dynastic prospects in a period of insecure political succession and foreign tension. In the months after the unanticipated death of Duke Charles the Bold (1433‑1477) on the battlefield of Nancy in January 1477, popular revolts extracted considerable legal concess...

Auteur

Université d’Anvers

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540