Version classiqueVersion mobile

Naissance et petite enfance à la cour de France (Moyen-Âge - xixe siècle)

 | 
Pascale Mormiche
, 
Stanis Perez

Première partie : Prendre soin des princesses et des princes

Quelques aspects de la périnatalité à la cour de Bourgogne (1371-1482)

Laurie Baveye-Kouidrat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La périnatalité est un thème assez peu documenté pour la période du bas Moyen Âge. Plus généralement, les recherches sur l’enfance et l’histoire des femmes ont donné lieu à une production historiographique abondante, mais les spécialistes de l’obstétrique médiévale, en particulier Sylvie Laurent1, ont souligné l’absence d’informations sur les professionnels de la santé et les sages-femmes en particulier, ainsi que sur leur rôle dans la vie maternelle des femmes. Danielle Jacquart n’a relevé dans le Dictionnaire édité par Wickersheimer2 que trois sages-femmes ayant exercé en milieu curial : Jacquemette Peguilliote3, sage-femme attachée à la cour de Savoie à la fin du XIVsiècle ; Jeanne La Goutière4, qui assista Valentine Visconti, duchesse d’Orléans (1366‑1408) en 1396 et peut-être Isabeau de Bavière, reine de France (1371‑1435), et enfin Asseline Alexandre5, sage-femme de Marguerite de Flandre, duchesse de Bourgogne (1350-1405), dont nous détaillerons plus avant le parcours6.

La pr...

Auteur

Université de Lille

© Presses universitaires du Septentrion, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search