Version classiqueVersion mobile

La Grande Illusion

 | 
Luc Vancheri

Chapitre 7. L’expérience chrétienne de la guerre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alors que les prisonniers mettent leur plan à exécution et qu’ils quittent en fanfare leur chambrée, la caméra qui les accompagne dans un travelling latéral gauche nous permet de découvrir que la Vierge de Léonard que l’on croyait démontée n’a pas disparu : elle a tout simplement été déplacée à droite du dispositif d’images qui a visiblement trouvé son profil d’équilibre à partir de cette position tout extérieure.

Fig. 30. Jean Renoir, La Grande Illusion, 1937.

Image

Tout part d’elle et de ce mouvement de caméra, ou plutôt tout repart d’elle, comme s’il s’agissait de répéter une origine nécessaire à l’évasion de Maréchal et de Rosenthal, véritable point de résolution de leur fuite qui nous conduira à travers champs à la ferme d’Elsa, et d’Elsa à la crèche de Noël autour de laquelle tout le monde se réunit. Ce scénario chrétien qui court de l’Annonciation à la Nativité s’achève donc sur la promesse d’un recommencement et l’espérance d’une illumination. Scénario tout virtuel en somme qui prêt...

© Presses universitaires du Septentrion, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search