Version classiqueVersion mobile

Voter au village

 | 
Christophe Granger
, 
Laurent Le Gall
, 
Sébastien Vignon

1. « L’élection au village ». Pertinence et permanence d’une catégorie de classement des conduites politiques

3. Représenter le vote au village

Télévision et reconfiguration des regards à l’heure de la révolution silencieuse

Édouard Lynch

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans quelle mesure le « vote au village », en tant que catégorie de classification des conduites électorales, a-t-il changé d’importance et même de consistance à la faveur des métamorphoses sociales et culturelles qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale ? Si l’on postule qu’il a, sous la IIIe République devenue contre toute attente un régime enraciné dans les campagnes, pu constituer un point central dans la définition du jeu démocratique, il est pertinent de vouloir comprendre le déclin ou la folklorisation de cette configuration à la fois réelle et symbolique. Or il ne suffit pas, pour ce faire, d’invoquer l’essor d’une société urbaine et des valeurs « modernes » qui s’attachent à elle. Il faut pouvoir montrer que l’unification nationale des repères et des styles de vie, en même temps qu’elle engage un déclassement symbolique des microcosmes villageois sous l’aiguillon de nouvelles formes d’organisations partisanes et du repoussoir que constituent les louanges intéressées de l’ag...

© Presses universitaires du Septentrion, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search