Version classiqueVersion mobile

Voter au village

 | 
Christophe Granger
, 
Laurent Le Gall
, 
Sébastien Vignon

Table des matières

Christophe Granger, Laurent Le Gall et Sébastien Vignon

Parties de campagne. Enquête sur la variable de localité

Cadrage : le « vote rural » n’existe pas
Une double rupture : le « vote au village » comme objet préconstruit
L’« élection au village » : pertinence et permanence d’une catégorie de classement des conduites politiques
L’ordre villageois du vote : logiques territoriales et stratégies politiques
Citoyenneté au village et négociations ordinaires du politique

1. « L’élection au village ». Pertinence et permanence d’une catégorie de classement des conduites politiques

Christophe Voilliot

1. L’élection au village est-elle toujours un long fleuve tranquille ?

Les coupes de la discorde
Quand un contentieux peut en cacher un autre
What’s going on ?
Cultiver la République
Sébastien Vignon

2. Vers une dé-singularisation tendancielle des communes rurales en matière de participation électorale ?

Le cas des élections municipales en Picardie

Une participation (toujours) inversement proportionnelle à la taille des marchés électoraux
Transformations morphologiques des marchés électoraux et démobilisation autour du scrutin municipal
Recompositions des échelles d’appartenance locale et abstentionnisme électoral
Édouard Lynch

3. Représenter le vote au village

Télévision et reconfiguration des regards à l’heure de la révolution silencieuse

L’histoire politique au village dans les sources audiovisuelles
Archaïsme et modernité des représentations
Le vote au village, passage obligé du processus électoral
La recherche du pittoresque
La femme au village
Les invariants de la politique au village
De la paix des campagnes
À Clochermerle
Et la politique dans tout cela ?
Aurélia Troupel

4. Le vote blanc comme seule alternative ?

Retour sur les conséquences du changement de mode de scrutin lors des municipales de 2014 dans les petites communes

Un vote blanc et nul sans ambiguïté dans les petites communes (1 000-3 499 hab.) en mars 2014
Une hausse du VBN circonscrite aux communes testant le nouveau mode de scrutin
Le « sens » du VBN : la fin de l’abstention cachée
Un VBN en réaction à la fermeture du jeu et à la perte de potentiel électoral ?
Des élections peu disputées en 2014
Des élections jouées d’avance ?

2. L’ordre villageois du vote. Logiques territoriales et stratégies politiques

Xabier Itçaina

5. Idéologies, maisonnées et dissidences

Des élections villageoises en Pays basque sous la IIIe République

La consolidation des cadres politiques et sociaux de l’élection
Le clergé et l’institutionnalisation de l’acte électoral
Lignées notabiliaires et patrimonialisation de l’élection
La politisation électorale de la culture populaire
Chanter le vote : entre attestation et contestation de l’élection
La fête électorale : la politisation contingente des cavalcades et charivaris
L’élection au microscope : vote, lignées et idéologies dans un village labourdin
Julian Mischi

6. Pouvoir politique et espace social local

Les élites municipales d’un bourg au xxe siècle

Deux âges de l’industrialisation, deux types de configurations municipales
Le retour des élites sociales dans l’après-guerre
Un « simple cheminot » élu maire : une inversion des rapports de domination ?
Le syndicat, outil d’insertion des classes populaires dans la lutte municipale
Guillaume Letourneur

7. Le Front national au village

Éléments de compréhension des votes FN et du milieu partisan frontiste en Mayenne, 1980-2010

Un département rural traditionnellement rétif au vote FN
La permanence d’un système politique de centre-droit
L’ancrage du FN dans des territoires fragilisés du Grand Ouest
Le vote FN au cœur des Cobrés : le cas exemplaire de Rives
L’inscription du vote FN au coeur des transformations socio-résidentielles
Un espace politico-électoral vacant
Des « relais d’opinion » parmi les habitants autochtones
Une vie villageoise à distance des réseaux partisans
L’organisation de meetings de Marine Le Pen à proximité du village
L’inscription du FN dans les micro-réseaux traditionnels de l’extrême droite
Magali Della Sudda et Victor Marneur

8. Les électrices et les élues au village

Du lavoir à l’isoloir : retour sur la politisation des femmes
Le genre de la politisation
Un modèle conjugal de la représentation politique
Des modalités de politisation indissociables des hiérarchies sociales
Des espaces féminins de la politisation
Les transformations du monde rural (1950-1960) et de l’engagement féminin
Élire et se faire élire
Comprendre la sous-représentation historique des femmes dans les conseils municipaux ruraux
Qui sont les élues municipales en milieu rural ?

3. La citoyenneté au village, ou les négociations « ordinaires » du politique

Christophe Granger

9. La citoyenneté au coin de la rue

D’une bagarre au village comme ressource d’intellection du politique (Cantal, 1910)

On s’est battu à Maurs
Qu’est-ce qu’une « bagarre électorale » ?
L’élection et la configuration locale de la lutte politique
Une question d’honneur : divisions locales et luttes de fidélité
Faire campagne, ou de l’empoignade comme modalité de la mobilisation électorale
Qu’est-ce qu’agir politiquement ? De la bagarre comme citoyenneté au coin de la rue
Laurent Le Gall

10. Bal politique à Plouescat : un survivant (1928-1935)

Séquence électorale, démocratie chrétienne et ajustement des croyances

Un Mackau finistérien
La croyance électorale
Les bals ou la mise à l’épreuve d’une « vérité » politique
Quentin Schnapper

11. « Ils ont volé l’identité de la foire aux agriculteurs ! »

Sociabilités festives, luttes de pouvoir et conflits d’appartenance dans un bourg périurbain de l’ouest de la France (1980-2015)

« On était tous syndiqués » : une génération singulière d’agriculteurs multipositionnés
À l’ombre du patronage
« Une foire ça se fait pas sans les agriculteurs »
Marginalisation insidieuse et recomposition vers les fractions agricoles des classes populaires
L’embourgeoisement agricole des années 1990
Des alliances paroissiales et populaires
Disqualification, rigidification et politisation des appartenances agricoles et populaires aux mondes ruraux
« Faut faire des foires de demain pas des foires d’il y a trente ans »
Remise en cause et monopolisation des appartenances locales
« La vie de tous les jours de chez nous » ou la politisation des appartenances locales
Patrick Champagne

Conclusion

 
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search