Version classiqueVersion mobile

Ce que Mai 68 a fait à la littérature

 | 
Nelly Wolf
, 
Matthieu Rémy

Mai 68 et l’avènement d’un écrivain : le Journal de Jean-Patrick Manchette

Matthieu Rémy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Paru en 2008, le premier tome du Journal de Jean-Patrick Manchette reproduit presque intégralement1 les cahiers que l’auteur de Nada utilisa pour consigner à la fois l’avancée de ses travaux d’écriture, sa réflexion sur l’actualité, ses lectures et les films vus entre 1966 et le début de l’année 1974.

Pour qui s’intéresse aux effets que Mai 68 a pu avoir sur un écrivain d’importance, ce document littéraire est d’une valeur inestimable : non seulement il commente l’histoire politique française et internationale, mais il interroge les possibles et les effets de l’action révolutionnaire en même temps qu’il expose ce que les romans noirs à venir absorbent de ces réflexions.

Nous nous concentrerons ici sur le premier tome du Journal et en particulier sur les pages concernant les années 1966-1972, considérant avec Jean-Pierre Rioux2 qu’avec la mort de Pierre Overney, les événements de Bruay-en-Artois, la signature du Programme commun entre le PCF, le MRG et le PS et les Jeux Olympiques de M...

© Presses universitaires du Septentrion, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search