Version classiqueVersion mobile

La critique d'art à l’écran (Tome 2)

 | 
Sylvain Dreyer
, 
Dominique Vaugeois

III. Filmer l’essai

Richard Dindo : Texte et Temps (Aragon, le roman de Matisse ; Genet à Chatila)

Sylvain Dreyer et Dominique Vaugeois

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Richard Dindo, documentariste suisse né en 1944, vit actuellement entre Zürich et Paris. À l’image des cinéastes de la Nouvelle vague qui l’ont précédé, il forge sa culture et son esthétique à la Cinémathèque, comme il l’indique dans une déclaration que ne renierait pas le Godard des Histoire(s) du cinéma :

La Cinémathèque (…) est devenue mon « Université » où j’ai appris ce qu’est le cinéma, la beauté, la poésie, le langage, la mémoire, la fiction, les acteurs et les actrices, mais aussi ce qu’est l’Histoire, c’est-à-dire le cinéma compris comme une « leçon politique », comme un enseignement de la libération des peuples et de l’émancipation de la femme1.

Sa filmographie rassemble environ trente-cinq films, en majorité des documentaires. Elle se caractérise par deux grandes catégories qui reflètent la double préoccupation, politique et artistique, du cinéaste. Les sujets politiques apparaissent dans des films à dominante historique consacrés à la guerre d’Espagne, à la Seconde Guerre ...

© Presses universitaires du Septentrion, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search