Version classiqueVersion mobile

La critique d'art à l’écran (Tome 2)

 | 
Sylvain Dreyer
, 
Dominique Vaugeois

II. Filmer la poésie

Sayat Nova (1969) de Sergueï Paradjanov, un film-portrait poétique

Alice Letoulat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il est révélateur que le caractère singulier de Sayat Nova, film de Sergueï Paradjanov1 tendu entre portrait biographique et radicalité formaliste, se donne déjà à lire dans le choix du titre par lequel on le désigne. Si l’usage consiste aujourd’hui à lui donner celui de la commande initiale – Sayat Nova –, il convient de rappeler que le titre officiel fut changé en La Couleur de la grenade2. Ce changement témoigne de l’orientation nouvelle donnée au projet, son réalisateur privilégiant la production poétique elle-même au détriment des épisodes célèbres de la vie d’Aroutine Sayadian, dit « Sayat Nova », grand achough de Transcaucasie3.

Derrière ses dehors biographiques, le film de Sergueï Paradjanov s’avère extrêmement original en ceci qu’il aborde son sujet littéraire non pas comme une source de narration, mais comme une matière poétique à explorer. Paradjanov transforme un projet d’abord seulement patrimonial en un véritable outil de lecture critique de l’œuvre poétique de Sayat No...

Auteur

Université de Poitiers

© Presses universitaires du Septentrion, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search