Version classiqueVersion mobile

La critique d'art à l’écran (Tome 2)

 | 
Sylvain Dreyer
, 
Dominique Vaugeois

II. Filmer la poésie

Le cube Paterson, ou le business poétique d’un conducteur de bus

Lambert Barthélémy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

That is the poet’s business. Not to talk in vague categories but to write particularly, as a physician works, upon a patient, upon the thing before him, in the particular to discover the universal.
William Carlos Williams, préface à Paterson

On est devenu soi-même imperceptible et clandestin dans un voyage immobile. Plus rien ne peut se passer ni s’être passé. Plus personne ne peut rien pour moi ni contre moi. Mes territoires sont hors de prise, et pas parce qu’ils sont imaginaires, au contraire, parce que je suis en train de les tracer.
Gilles Deleuze & Félix Guattari, Mille plateaux

Partant de l’hypothèse que le langage cinématographique constitue en tant que tel un biais critique, qu’il construit une représentation, conditionne le regard, la perception et l’interprétation, et porte alors, pour l’essentiel, la responsabilité de la lecture que l’on peut faire de l’œuvre ou de l’auteur sur lequel se focalise la narration, je me propose simplement d’observer la nature générale de la conf...

© Presses universitaires du Septentrion, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search