Version classiqueVersion mobile

La critique d'art à l’écran (Tome 2)

 | 
Sylvain Dreyer
, 
Dominique Vaugeois

I. Filmer l’écrivain

L’écrivain à la campagne. Filmer la littérature in situ

Fabien Gris

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nos représentations communes de l’écrivain nous poussent volontiers à l’imaginer enfermé dans une pièce aux murs saturés de livres, attablé à son bureau et penché sur sa feuille ou son écran. De même, conformément à ce qu’on imagine et connaît des sociabilités qui régissent le milieu littéraire, depuis les Surréalistes jusqu’à Sollers ou Modiano, une autre forme de représentation de l’écrivain, non moins stéréotypée, nous conduirait à le placer à la table d’un café parisien, écrivant au milieu de la foule et de l’agitation urbaine. Les portraits filmés d’écrivains, notamment dans le cadre télévisuel, semblent privilégier cette spatialisation. On pense par exemple à l’émission d’Olivier Barrot, Un livre un jour1 qui, bien que la raison en soit en partie économique, mettait souvent en scène ses brefs entretiens avec des auteurs dans la rue ou, plus encore, dans un café parisien typique – très souvent le Rostand, en l’occurrence, dont la localisation luxembourgeo-germanopratine, à la f...

© Presses universitaires du Septentrion, 2021

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search