Version classiqueVersion mobile

Vivre de la mer, vivre avec la terre… en pays kanak

 | 
Isabelle Leblic

Pêche et organisation sociale

Place des pêcheurs dans l’organisation sociale traditionnelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

DE L’EXISTENCE DES « CLANS PÊCHEURS »1

J’ai abordé dans le chapitre précédent le domaine technique dans lequel évoluent les pêcheurs. D’autres traits, liés à la pratique de ces techniques, permettent de caractériser davantage et définir plus précisément les clans pêcheurs. Ce sont les réglementations et les interdits qui entourent la pêche et les rituels qui leur sont associés : sans définir une fonction sociale précise, ils contribuent à la caractériser. Après leur présentation, je décrirai une manifestation sociale qui est, la plupart du temps, présentée comme associée aux groupes pêcheurs par opposition aux groupes de l’intérieur – les échanges de produits de la mer contre ceux de la terre – et qui, de ce fait, a paru susceptible de contribuer à cerner l’identité de ces clans.

Cette première partie de l’étude ayant fourni un ensemble d’éléments caractéristiques des pratiques des groupes qui se livrent à la pêche, je m’efforce, dans un deuxième temps, de voir si ces pratiques renvoi...

© Société des Océanistes, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search