Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d’Arii Taimai

 | 
Arii Taimai

Chapitre XIV

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cependant l’Europe avait totalement perdu l’intérêt d’abord si vif qu’elle portait à Tahiti. Démodées, les mers du Sud tombèrent aux mains de gens aussi insoucieux des modes que les missionnaires et les capitaines de baleiniers ; leur éclat s’évanouit, et la curiosité usée disparut. Quand Cook revint de son second voyage, il amenait avec lui un jeune indigène de Raiatea nommé Omai, et, en guise d’excuse, expliqua que ce n’était pas là un spécimen marquant des insulaires ni pour la naissance ni pour la physionomie. (7, I, p. 169). Il parut surpris de découvrir que ce spécimen de « la classe moyenne » remportait un grand succès dans la société de Londres. « Peu après son arrivée, le comte de Sandwich, premier Lord de l’Amirauté, le présenta à Sa Majesté à Kew où il fut reçu de la façon la plus gracieuse, ce qui lui inspira la plus vive impression de fidélité et de gratitude envers ce grand et aimable prince, impression qu’il gardera, j’en suis persuadé, jusqu’au dernier moment de sa v...

© Société des Océanistes, 1964

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr