Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d’Arii Taimai

 | 
Arii Taimai

Chapitre VII

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Wallis quitta l’île en juillet 1767, Bougainville la visita en avril 1768, mais toucha seulement à Hitiaa, sur la côte orientale. Amo et Purea étaient probablement alors à Papara, préparant la grande fête au cours de laquelle Teriirere i Tooarai devait porter le Maro pour la première fois dans son grand marae neuf, à Mahaiatea.

Cette fête fut la dernière manifestation de l’orgueil de Purea. Le conflit qu’elle avait provoqué commença par des troubles qui interrompirent le Ahu raa reva— la prise du maro ura — qui, chez un peuple qui jamais ne porta de couronne, était l’équivalent du couronnement. L’infortuné Teriirere, en l’honneur de qui la fête et le rahui et le marae étaient faits, trouva ses cousins unis pour le renverser. Les Teva de Papara ont conservé une chanson composée en souvenir de cette tragédie, et presque aussi lyrique et lugubre que la tragédie elle-même, mais morceau de littérature indigène si authentique que j’ai fait de mon mieux pour le transcrire correctement, et f...

© Société des Océanistes, 1964

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr