Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Mémoires d’Arii Taimai

 | 
Arii Taimai

Chapitre III

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Il y a huit générations, vers le milieu du xviie siècle, une autre grande révolution survint et, à nouveau, la tradition nous dit qu’elle était causée par des femmes. S’il faut en croire l’histoire, les hommes ne se battirent jamais pour eux-mêmes.

Pourtant on ne peut blâmer la femme des malheurs et de la déchéance de Tautira, qui finit par déplacer le centre du pouvoir parmi les Teva. J’ai dit que Tautira était une grande et puissante chefferie de la côte est de la péninsule de Tairapu, dont la puissance était contrebalancée par Teahupoo, autre grande chefferie de la côte sud. Si Cook et Forster avaient eu raison de penser que Taiarapu pouvait contenir au moins 40 000 habitants, le chef de Tautira, dont l’autorité s’étendait sur Pueu et l’ancien district d’Afaahiti, couvrant environ 25 milles de côte depuis l’isthme de Taravao jusqu’à la Palissade, a dû gouverner environ 25 000 personnes et commander une armée de 6 à 8 000 hommes. C’était certainement un grand chef, dont le pouvoir ...

© Société des Océanistes, 1964

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

amazon.fr