Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail du mythe

 | 
Bernard Juillerat

La mort, l’amour, l’abondance

Chapitre 9. Le monde des morts

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le retour indésirable (Tangu, Madang Province, PNG)

À la mort de sa femme, un homme alla à son jardin, comme c’est la coutume, pour détruire les produits alimentaires de la défunte. Mais en retournant chez lui, qui vit-il, assis sous le porche et l’attendant, sinon le niemur [fantôme] de sa femme ? – « Que fais-tu là ? », lui demanda-t-il, « je t’ai enterrée sous le porche, tassant la terre au-dessus de toi, et te revoilà ! Je pensais en avoir fini avec toi ! » – « Je ne suis pas morte », répondit l’épouse, « je suis remontée de la tombe en suivant le pieu central de la maison. » Ayant détruit tous les taros et les ignames de sa femme, le mari était très en colère. Il prit alors une demi-noix de coco, la moitié sans trous, et la donna à son épouse. – « Tiens, mets-toi ça sur la tête », dit-il, « et laisse-le descendre sur tes yeux. » La femme fit ce que son mari lui demandait et glissa le long du pieu de la maison jusqu’à sa tombe. (Traduit de l’anglais de Burridge, 1969 : 177)

Le « m...

© Société des Océanistes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540