Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le travail du mythe

 | 
Bernard Juillerat

Les héros phalliques

Chapitre 4. Le changeur de peau ou la malédiction paternelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est ainsi que Roy Wagner (1967 : 38, traduit par nous) introduit le mythe qu’il considère comme central dans la culture daribi de Nouvelle-Guinée et qui a donné le titre à l’un de ses ouvrages.

La malédiction de Souw (Daribi, Hautes Terres, PNG)

Au bord d’une grande rivière nommée Bore, au sud du mont Karimui, vivaient une veuve et ses deux jeunes filles : Yaro qui avait la peau claire, et Karoba qui avait la peau foncée. L’oiseau kauwari avait l’habitude de lancer son cri ; lorsque les gens l’entendent, ils savent que l’oiseau a vu un serpent et ils vont en forêt pour le tuer. Tant que la veuve se rendait en forêt quand l’oiseau appelait, tout alla bien : les gens ne volaient pas, ne mouraient pas et ne pratiquaient pas la sorcellerie. Un jour cependant, ce sont les deux filles qui allèrent en forêt à la place de leur mère. Lorsqu’elles arrivèrent à l’endroit d’où le kauwari lançait son appel, elles virent quelque chose comme un grand serpent qui s’approchait d’elles. C’était le p...

© Société des Océanistes, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540