Version classiqueVersion mobile

La Divine Comédie traduit en vers français

Autour d’une traduction

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la première partie de cet ouvrage, nous avons pu constater que différentes circonstances ont fait de la traduction de la Divine Comédie réalisée par Antoni Deschamps, toute partielle qu’elle était, un événement littéraire important, un événement surtout qui s’inscrivait à part entière dans l’histoire du romantisme français. Aux alentours de 1827-1828 Dante Alighieri n’était plus un auteur inconnu en France. Par des formes et dans des proportions différentes, Antoine Rivarol, Germaine de Staël, Pierre-Louis Ginguené, Simonde de Sismondi, Auguste Trognon, Charles Nodier, Francesco Saverio Salfi, pour ne citer que les noms plus importants, avaient contribué à tirer le personnage de Dante Alighieri de la zone obscure dans laquelle l’avaient confiné les préjugés des siècles «classiques» et l’avaient progressivement imposé à l’attention de la partie la plus attentive et sensible de l’opinion publique française. Celle-ci avait appris à voir en lui non seulement une des figures les plu...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search