Version classiqueVersion mobile

La Divine Comédie traduit en vers français

Le Paradis

Chant V

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Paradis

Image

Argument

Béatrix fait une apostrophe véhémente aux chrétiens qui agissent inconsidérément; puis elle monte avec Dante au second ciel, qui est celui de Mercure. Dante voit venir sous la forme de lueurs un grand nombre d’âmes bienheureuses: une d’elle s’avance, et lui déclare qu’elle est prête à répondre à toutes ses demandes.

Chant cinquième

«Chrétiens, n’agissez pas au hasard si souvent,
Et ne soyez donc pas comme une plume au vent!
Ne croyez pas, chrétiens, qu’un peu d’eau purifie
Celui qui sans remords en l’avenir se fie.
Pour guides dans ce monde et pour enseignement,
N’avez-vous pas l’ancien, le nouveau Testament?
Et puis encore les lois, les décrets de l’Église?
Ah! que votre œil pieux incessamment les lise!
Et si quelque penchant vous pousse vers le mal,
Ne vous y livrez pas comme un vil animal,
De peur que, protégé par la même muraille,
Le juif ne se redresse et de vous ne se raille.
N’imitez pas l’agneau qui va comme il lui plaît,
Abandonne sa mère, et, repu de son lait,
S’enfuit l...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search