Version classiqueVersion mobile

La Divine Comédie traduit en vers français

Le Purgatoire

Chant X

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Argument

Dante et Virgile montent par un sentier étroit et raboteux jusque dans le premier cercle, où l’on se purifie du péché d’orgueil. Exemples mémorables d’humilité sculptés sur le bord du cercle. Les deux poètes voient venir les âmes des orgueilleux chargées de poids énormes et dans l’attitude des caryatides.

Chant dixième

Quand nous eûmes passé le seuil de cette porte
Que l’on ouvre si peu, tant le vice nous porte
À fuir la bonne voie, au fracas des verrous,
Je vis que le gardien la refermait sur nous.
Quelle excuse trouver si vers cette barrière
J’avais osé tourner mes regards en arrière!
Nous montions en marchant sur des cailloux mouvans
Qui glissaient sous nos pieds, comme au souffle des vents
La mer s’approche ou bien s’éloigne de la côte.
«Prenons garde à présent de commettre une faute»,
Dit mon maître Virgile en me prenant la main.
Nous avancions si peu dans cet étroit chemin,
Que la lune à nos yeux s’était déjà voilée
Avant que nous fussions sortis de cette allée;
Quand nous eûmes atte...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search