Version classiqueVersion mobile

La Divine Comédie traduit en vers français

Le Purgatoire

Chant I

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Purgatorie

Image

Argument

Dante et Virgile, sortis de l’Enfer, rencontrent Caton d’Utique, chargé de la garde du lieu, qui ordonne à Virgile de laver le visage de Dante, et de lui ceindre les reins avec une ceinture de jonc, puis de chercher à gravir la montagne du Purgatoire.

Chant premier

Vers de meilleures eaux, guidé par les étoiles,
Mon esquif à présent va déployer ses voiles,
Et secouant ses flancs mouillés du flot amer,
Laisser derrière lui cette orageuse mer;
Car je m’en vais chanter notre seconde vie
Où sur un mont divin l’âme se purifie
Et devient digne ainsi de s’élever au ciel.
Muses, assez long-temps je m’abreuvai de fiel,
Rallumez donc en moi la poétique flamme:
Me voici tout à vous! Et toi, sublime femme,
Calliope, à ma voix descends, et prête-moi
Ton luth qui triompha des neuf filles de roi.

Lorsque j’étais sorti de la route fatale,
La teinte du saphir, la pierre orientale,
Se mêlant à l’azur, avait charmé mes yeux,
Si désaccoutumés du spectacle des cieux;
L’atmosphère était calme, et la bell...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search