Version classiqueVersion mobile

À l’extrême de l’écriture de soi

 | 
Béatrice Didier

Bibliographie succincte des Dialogues et des Rêveries

Texte intégral

Manuscrits

Dialogues

Manuscrits: Neuchâtel, BPU, MsR 79,21 et BPU, MsR 51,2 (Brouillons autographes).

British library, Ms 4925 (Ms Boothby, Ier dialogue), Gallica.

Paris, Assemblée Nationale, cote 1493, Gallica.

Genève BGE Ms.fr. 221-223 (Ms Moultou). Dernier en date, texte de base éd. Pléiade et éd. Stewart.

Microform: Rousseau juge de J.-Jacques, dialogues d’après le ms de Rousseau, laissé entre les mains de M. Brooke Boothby.

Pour plus de précision Ph. Stewart, p. 40 et s., p. 409, et Pléiade, p. 1902-1905.

Premières éditions: Voir Ph. Stewart, éd. Rousseau juge de Jean-Jacques, J.-J. Rousseau, Œuvres complètes, Paris, Champion, 2012, p. 409.

Rêveries du promeneur solitaire:

Manuscrits: Neuchâtel BPU, MsR78 (Promenades I-VII) et 79 (Promenades VIII-X), deux cahiers dont la description détaillée est donnée par F.S. Eigeldinger, édition de Les Rêveries du promeneur solitaire, o. c., Champion, p. 167.

Imprimés

Œuvres de Rousseau

Œuvres complètes, t. I, Confessions. Autres textes autobiographiques, éd. B. Gagnebin, R. Osmont et M. Raymond, Paris, Gallimard, «Pléiade», 1959. (Édition de référence)

Correspondance complète, éd. R.A. Leigh, Oxford, Voltaire Foundation, à partir de 1960; index général, t. LII, 1998.

Œuvres complètes sous la direction de R. Trousson et F.S. Eigeldinger et ses Lettres éd. par J.-D. Candaux, F.S. Eigeldinger et R. Trousson, Genève et Paris, Slatkine et Champion, 24 vol., 2012; vol. 1-3, Écrits et documents autobiographiques.

Dialogues. Rousseau juge de Jean-Jacques, Le Lévite d’Ephraïm, éd. E. Leborgne, Paris, GF, 1999.

Rousseau juge de Jean-Jacques, Dialogues, éd. critique par Ph. Stewart, Paris, Champion Classiques, 2011.

Les Rêveries du promeneur solitaire, éd. H. Roddier, Paris, Classiques Garnier, 1960, mise à jour par G. Fauconnier, 1973.

Les Rêveries du promeneur solitaire, éd. critique par F.S. Eigeldinger, Paris, Champion Classiques, 2010 (avec reproduction des Cartes à jouer).

Déclaration relative à M. le Pasteur Vernes (à la suite de Voltaire, Sentiment des citoyens), o. c., Oxford, 1968 et sq.

Études générales sur Rousseau

Dictionnaire et revues

Dictionnaire de J.-J.Rousseau, dir. R. Trousson et F.S. Eigeldinger, Paris, Champion, 1996.

Annales Jean-Jacques Rousseau, Genève, depuis 1905. Numéro spécial sur Rousseau juge de Jean-Jacques (Dialogues), n° 49, Genève, Droz, 2010.

Études Jean-Jacques Rousseau (EJJR).

Rousseau Studies, Genève, Slatkine.

Mémoires de la critique, textes réunis par R. Trousson, Paris, Presses de la Sorbonne, 2000.

Vie de Rousseau

P. Adamy-Fernandez, Les enfants de Rousseau, réalité ou fiction? in Autobiographie et fiction romanesque, Faculté Lettres Nice, 1997.

Bernardin de Saint-Pierre, La Vie et les ouvrages de Jean-Jacques Rousseau, éd. R. Trousson, Paris, Champion, 2009.

G.O. de Corancez, De J.J. Rousseau, éd. M. Porret, “Annales J.-J. Rousseau” 43, 2001.

J.J. Dusaulx, De mes rapports avec J.J. Rousseau, Paris, Didot jeune, 1798.

F.S. Eigeldinger et R. Trousson, Rousseau au jour le jour, Paris, Champion, 1998.

F.S. Eigeldinger,”Des pierres dans mon jardin”. Les années neuchâteloises de J.J. Rousseau et la crise de 1765, Genève, Slatkine, 1992.

J. Guéhenno, Jean-Jacques Rousseau. Histoire d’une conscience, Paris, Grasset, 1948 - Gallimard, 2 vol., 1962.

R. Trousson et F.S. Eigeldinger, Jean-Jacques Rousseau au jour le jour: chronologie, Paris, Champion, 1996.

R. Trousson, Jean-Jacques Rousseau, 2 vol., Paris, Taillandier, 1988-1989. T. II, Le deuil éclatant du bonheur.

– J.-J. Rousseau jugé par ses contemporains, Paris, Champion, 2000.

Rousseau visiteur. Rousseau visité. Les dernières années (1770-1778). Actes du colloque de Genève, rassemblés par J. Berchtoldt, “Annales J.-J. Rousseau”, 1999.

Tricenenaire: Rousseau, l’ombre des lumières, “Magazine littéraire”, déc. 2011.

Sur l’œuvre de Rousseau

Autobiographie et fiction romanesque. Autour des Confessions de J.J.Rousseau, textes réunis par J. Domenech, Publications de la Faculté des Lettres de Nice, 1998.

Jean-Jacques Rousseau. Mémoire de la critique. Textes réunis par R. Touzas, Presses Paris-Sorbonne, 2000.

Rousseau et la critique. Rousseau and criticism, éd. L. Clark et G. Lafrance, Ottawa, “Pensée libre” 5, 1995.

 

B. Baczko, Rousseau, solitude et communauté, Paris-La Haye, Mouton, 1974.

P. Bayard, Les œuvres autobiographiques de Rousseau et la question de l’adresse, thèse de 3e cycle, Paris, Sorbonne, 1982.

G. Benrekassa, Fables de la personne, Paris, Puf, 1985.

J. Borel, Génie et folie de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Corti, 1966.

P. Burgelin, La Philosophie de l’existence de J.-J.Rousseau, Paris, Puf, 1952.

E. Cassirer, Le problème Jean-Jacques Rousseau, Paris, Hachette, 1987 (trad. du texte de 1932)

P.P. Clément, J.-J.Rousseau, de l’éros coupable à l’éros glorieux, Neuchâtel, La Baconnière, 1976.

M. Coz, La Cène et l’autre scène, Paris, Champion, 1998.

M. Crogiez, Rousseau et le paradoxe, Paris, Champion, 1997.

M. Crogiez, Voltaire, Rousseau et leurs notes, ou leurs rapports avec leurs lecteurs, Oxford, Voltaire Foundation, “SVEC” 3, 2003.

Cl. Dauphin, Rousseau musicien des Lumières, Montréal, L. Cousteau, 1992.

M. O’Dea, éd., Rousseau et les Philosophes, Oxford,Voltaire Foundation, SVEC, 2010.

M. O’Dea, Puisque mon nom doit vivre, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2012.

J. Deprun, Fontenelle, Helvétius, Rousseau et la casuistique du mensonge, Fontenelle (Colloque Rouen), Paris, Puf, 1989.

J. Derrida, De la grammatologie, Paris, Minuit, 1970.

M. Eigeldinger, Jean-Jacques Rousseau et la réalité de l’imaginaire, Neuchâtel, La Baconnière, 1962.

M. Eigeldinger, Jean-Jacques Rousseau, univers mythique et cohérence, Neuchâtel, La Baconnière, 1978.

L. Feuchtwanger, La sagesse du fou, ou mort et transfiguration de J.-J. Rousseau, trad. de l’allemand, Paris, Fayard, 1999.

G. Johnston et J. L’Aminat (dossier réalisé par), Spiritualité de J.-J.Rousseau, “Études J.-J. Rousseau” 10, 1998.

M. Koshi, Les images de soi chez Rousseau. L’autobiographie comme politique, Paris, Garnier, 2011.

Ph. Lefebvre, Les pouvoirs de la parole. L’Église et Rousseau, 1762-1848, Paris, Cerf, 1992.

St. Leopold, G. Poppenberg, hrsg., Planet Rousseau, Paderborn, Fink, 2015.

D. Marie, Correspondance et autobiographie. Genèse réelle et genèse imaginaire de l’idée de complot dans deux lettres de Rousseau, “Études J.-J. Rousseau” VII, 1995.

P. Masson, La religion de J.-J.Rousseau, Paris, Hachette, 3 voll., 1916.

G. May, Rousseau par lui-même, Paris, Seuil, 1961.

A. Melzer, Rousseau et la bonté naturelle de l’homme, trad. J. Mouchard, Paris, Belin,1990.

A. Mettraux, Rousseau et Voltaire, la guerre des Philosophes, “Revue des Sciences philosophiques et théologiques” LXXXIII, 1999.

B. Munteano, Solitude et contradictions de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Nizet, 1975.

J.F. Perrin, Le chant de l’origine. La mémoire et le temps dans les Confessions de J.J.Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 1996.

R. Polin, La politique de la solitude. Essai sur J.-J.Rousseau, Paris, Sirey, 1971.

J.B. Pontalis, préface aux Confessions, Paris, Gallimard, Folio.

M. Raymond, J.-J.Rousseau. La quête de soi et la rêverie, Paris, Corti, 1962.

E. Reibel, éd., Regards sur le Dictionnaire de musique de J.-J. Rousseau, Paris, Vrin, 2016.

Y. Robert, Rousseau lecteur de la Bible, in J.-J.Rousseau et la lecture, Oxford, Voltaire Foundation, 1999.

H. de Saussure, Étude sur le sort des mauscrits de J.-J.Rousseau, Neuchâtel, Messeiller, 1974.

J. Starobinski, J.-J.Rousseau. La transparence et l’obstacle, Paris, Gallimard, 1971.

J. Starobinski, L’oeil vivant. Jean-Jacques Rousseau et le péril de la réflexion, Paris, Gallimard, 1961.

J. Starobinski, Le remède dans le mal, Paris, Corti, 1978.

J. Starobinski, Accuser et séduire. Essais sur J.-J. Rousseau, Gallimard, «Idées», 2012.

J. Starobinski, J.Cl. Lecercle, H. Coulet, M. Eigeldinger, Jean-Jacques Rousseau. Quatre études de.., Neuchâtel, La Baconnière, 1978.

Y. Touchefeu, L’Antiquité et le Christianisme dans la pensée de J.-J.Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 1999.

R. Trousson, Jean-Jacques Rousseau: bonheur et liberté, P.U. Nancy, 1992.

R. Trousson, Rousseau, heures et malheurs d’une conscience, Paris, Hachette, 1993.

H. Williams, Rousseau and the romantic autobiography, Oxford Modern Languages and Literature Monographs, 1983.

M. Yamashita, Jean-Jacques Rousseau face au public. Problèmes d’identité, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2017.

Sur Les Dialogues

Voir bibliographie in Dialogues, Paris, GF; “Bulletin de la société d’Études du xviiie siècle”, été 2003; “Information grammaticale” 99, oct. 2003; et éd. Ph. Stewart de Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues (2011).

Rousseau juge de Jean-Jacques. Études sur les Dialogues, éd. Ph. Knee et G. Allart, Ottawa, Québec, Pensée libre, 1998.

Rousseau visité. Rousseau visiteur. Les dernières années (1770-1778), éd. J. Berchtold et M. Porset, “Annales J.-J. Rousseau”, 1999.

 

G. Allard, La pensée politique des “Dialogues”: le juste, l’injuste et le juge, “Études J.-J. Rousseau” 7, 1995.

G. Artigas-Menant, L’esthétique de Rousseau lecteur de Jean-Jacques dans les “Dialogues”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010. 

J. Berchtold, J.-J.Rousseau dans le taureau de Phalaris. Mythologisation du moi-victime et modèles d’identités dans “Rousseau juge de Jean-Jacques”, in Antiquitates Renatae: deutsche und französische Beitrage zur Wirkung der Antike in der europäischen Literatur. Festschrift für Renate Böschenstein zum 65 Geburtstag, Würzburg, Königshausen und Neumann, 1999.

J. Berchtold, L’identification nourrie par l’iconographie. Rousseau et le “Diogène à la lanterne”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2003.

J. Berchtold, Le double musellement de Jean-Jacques ou l’aporie des “Dialogues”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

M. de Bonis, Une analyse logique du délire. Raisons et déraisons: analyse des figures de raisonnements illogiques dans “Histoire du précédent écrit” de J.J.Rousseau, “Revue internationale de Psychopathologie” 6, 1992.

E. Bourguignat, Rousseau persifleur, “xviiie siècle”, 1994.

I. Chanteloube, Les “Dialogues” ou l’envers d’une scénographie, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

Y. Citton, Liberté et fatalisme dans les “Dialogues”. Hyperlucidité politique de la folie littéraire, “Méthode”, automne 2003.

A. Coudreuse, Trente millions d’ennemis. Le bestiaire des “Dialogues”, “Méthode”, automne 2003.

J. Dagen, La question de la preuve et la logique des “Dialogues”, Journée Les Dialogues de J.-J.Rousseau, E.N.S., Ulm, 2003.

R. Démoris, La folie Jean-Jacques, in Folies romanesques au siècle des Lumières, dir. R. Démoris et H. Lafon, Paris, Desjonquères, 1998.

R. Démoris, Les Dialogues ou la punition, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

B. Didier, La visite au musicien, “Annales J.-J. Rousseau”, 1999.

R. Démoris, Le fantasme du jugement et la rhétorique judiciaire dans les “Dialogues”, “Méthode”, automne 2003.

M. Foucault, préface à Rousseau juge de Jean-Jacques, Paris, Colin, repris dans 10/18 (postface) et dans Dits et Ecrits, 1954-1988, t. I, Gallimard, 1994, «Essais», p. 172-188.

A. Garreta, Les “Dialogues” de Rousseau. Paradoxe d’une réception critique, in Rousseau et la critique (supra).

J. Givel et R. Osmont, Index de “Rousseau juge de Jean-Jacques”, Genève-Paris, Slatkine-Champion, 1977.

J.M. Goulemot, Stratégies et positions dans les Dialogues de “Rousseau juge de Jean-Jacques”, “Romanistiche Zeitschrift für Literaturgeschichte” 3, 1979.

A. Grosrichard, Gravité de Rousseau, l’œuvre en équilibre, in “Cahiers pour l’analyse” 8, 1967.

S. K. Jackson, Rousseau’s Occasional Autobiographies, Columbus, Ohio State University Press, 1992.

G. Johnston, États de conscience dans les “Dialogues” et les “Rêveries”. Du “Muladharava” au “Viçuddha”, “Études J.-J. Rousseau” 10, 1998.

J.F. Jones, The “Dialogues” as autobiographical truth, “Studies in eighteenth-century culture” 4, 1985.

J.F. Jones, On names as masks: Rousseau as Renou, “Orbis litterarum” 43, 1988.

J.F. Jones, Rousseau’s Dialogues, an interpretative essay, Genève, Droz, 1991.

Ch. Kelly, La place de Rousseau juge de Jean-Jacques (Dialogues) dans les “Collected Writings of Rousseau”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

Ph. Knee et G. Allard (éd.), Rousseau juge de Jean-Jacques. Études sur les “Dialogues”, Paris, Champion, 2003.

T. Kobayashi, Le rôle de la botanique dans les “Dialogues”, “Études J.-J. Rousseau” 16.

G. Lahouati, Le mot de l’énigme. Réflexions sur la forme et le sens de “Rousseau juge de J.J.”, “Méthode”, automne 2003.

G. Lahouati, Singularité et universalité dans les “Dialogues”, Journée Les Dialogues de J.-J.Rousseau, E.N.S., Ulm, 2003.

M. Launay, Signes et formes-sens de l’écriture contractuelle dans “Rousseau juge de Jean-Jacques. Dialogues”, in Index de “Rousseau juge de Jean-Jacques”, Genève-Paris, Slatkine-Champion, 1977.

E. Leborgne, Présentation, Dialogues, GF, 1999.

E. Leborgne, Dialogues; Rousseau juge de J.J., “Information littéraire”, LIV, 3, juillet-sept. 2003.

E. Leborgne, Écriture du délire et culpabilisation du lecteur dans l’“Histoire du précédent écrit”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

M. Lorgnet, “Rousseau juge de Jean-Jacques”: l’imaginaire de l’argumentation”, “Francofonia” 4, 1984.

Ch. McDonald, The model of Reading in Rousseau’s “Dialogues”, “M.L.N.” 93, 1978.

S. Menant, Poétique de la persécution dans “Rousseau juge de Jean-Jacques”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

M. O’Dea, Fiction and the idéal in “Rousseau juge de Jean-Jacques”, “French Studies” 40, 1986.

J.-F. Perrin, Sur la méthode du personnage “Rousseau” dans le deuxième “Dialogue”, Journée Les Dialogues de J-J. Rousseau, E.N.S., Ulm, 2003.

J.-F. Perrin, Les noms de soi: Rousseau juge de Jean-Jacques au miroir des paradoxes lockiens de la conscience, “Études J.-J. Rousseau” 17, 2009.

J.-F. Perrin, S’écrire en tierce personne: “Rousseau juge de Jean-Jacques”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

J.-F. Perrin, Politique du renonçant. Le dernier Rousseau. Des Dialogues aux Rêveries, Kimé, 2011.

A. Pizzorusso, I “Dialogues”: costruzione e distruzione di un sistema, “Paragone” 348, 1979.

A. Pizzorusso, Les ‘personae’ nei “Dialogues”, in Rousseau selon Jean-Jacques, Genève, Droz, 1978.

J. Roussel, Le nom de Rousseau: de l’honneur de Jean-Jacques au rousseauisme, in Le Siècle de Voltaire: hommage à René Pomeau, Oxford, Voltaire Foundation, 1987.

Y. Seité, Difficultés proposées au sieur Rousseau sur son livre des “Dialogues”, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

A. Sauvageot, Papier filtre ou la folie est-elle soluble dans l’encre?, “Les Temps modernes” 502, mai 1988.

J. Soyer, Qu’est devenu le manuscrit des “Dialogues” de Jean-Jacques Rousseau confié par l’auteur à Condillac?, “Bulletin de la Société archéologique et historique de l’Orléanais”, t. XVI, 1914.

J. Starobinski, «Quia non intelligor illis», “Annales J.-J. Rousseau”, 1999.

R. Trousson, Rousseau et les “Dialogues” ou Jean-Jacques Rousseau dans le labyrinthe, dans Knee et Allard, supra.

Ch. Vance, Rousseau’s autobiographical venture, a process of negation, “Genre” 6, 1973.

L. Viglieno, Les voix de Jean-Jacques et la voix de l’autre dans les “Dialogues”, in Autobiographie et fiction romanesque. Autour des Confessions de J.-J. Rousseau, éd. J. Domenech, Publications de la Faculté des Lettres de Nice, 1996.

J. Voisine, Les dernières lettres (1775-1778) de Rousseau dans le contexte des “Dialogues” et des “Rêveries”, in Mélanges de langue et littérature offerts au professeur Jozef Heistein, Wroclaw, Wydavnictowo University, 1996.

L. Viglieno, Rousseau et les femmes dans les “Dialogues”: un pourceau d’Epicure ou un Xénocrate, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

Cl. Wacjman, À propos de la problématique du tiers dans le “cas Rousseau”. Éléments pour une contribution à l’histoire de la construction du modèle de la paranoia, “Annales J.-J. Rousseau”, 1999.

Cl. Wacjman, Les jugements de la critique sur la “folie” de J.-J.Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 1996.

Cl. Wacjman, Médecins et aliénistes de la période révolutionnaire lecteurs de Rousseau, in Rousseau, Émile et la Révolution, colloque Montmorency, Paris, Universitas, 1992.

Sur les Rêveries

Rêveries sans fin. Autour des Rêveries, textes réunis par M. Coz et F. Jacob, P.U. Orléans, Paradigme, 1997.

Les Rêveries du promeneur solitaire, dir. J.-L. Tritter, Paris, Ellipses, 1997.

Rousseau visité, Rousseau visiteur. Les dernières années (1770-1778), éd. J. Berchtold et M. Porret, “Annales J.-J. Rousseau” 42, 1999.

 

F. Barguillet, Rousseau ou l’illusion passionnée: les Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Puf, 1991.

N. Bonhôte, Jean-Jacques Rousseau. Vision de l’histoire et autobiographie, Lausanne, L’âge d’homme, 1992.

R. Barny, La prose poétique dans la première Promenade, “Études textuelles”, Paris, Belles Lettres, 1998.

F. Berlan, Antonymie. Espace et états de conscience dans les “Rêveries” et dans “Télémaque”, “Littératures” 44, 2001.

E. Blondel, La vérité et le moi dans “Les Rêveries du promeneur solitaire”, Paris, Ellipses, 1997.

J. et M. Charpentier, Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Nathan, 1997.

P. Bornecque, Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Hatier, 1983.

B. Carnevali, Romantisme et reconnaissance. Figures de la conscience chez Rousseau, Genève, Droz, 2012.

A. Cook, Rousseau and botanic. The salutary science, Oxford, Voltaire Foundation, SVEC, 2012.

M.H. Cotoni, Le Christianisme de Rousseau au temps des “Rêveries du promeneur solitaire”, “Études J.-J. Rousseau” 10, 1998.

M.H. Cotoni, Le thème du vieillissement dans les “Rêveries du promeneur solitaire”, in Aspects du lyrisme, Publ. Faculté des Lettres, Arts et Sciences humaines de Nice, 1998.

M.H. Cotoni, Les images dans les “Rêveries du promeneur solitaire”, in Les Rêveries..., Paris, Ellipses, 1997.

M. Coz, Sur l’impératif de la vérité dans la quatrième promenade, in Le travail des Lumières, Mélanges Benrekassa, Paris, Champion, 2002.

M. Crogiez, Solitude et méditation. Essai sur les Rêveries, Paris, Champion, 1997.

M. Crogiez, Préface, Les Rêveries du promeneur solitaire, Paris, Hachette, 2001.

M. Crogiez, L’immobilité dans les “Rêveries”, in Les Rêveries..., Paris, Ellipses, 1997.

M. O’Dea, Correspondance et autobiographie: le cas des “Rêveries du promeneur solitaire”, “R.H.L.F.”, juil.-août 1997.

B. Didier, La promenade selon J.J.Rousseau, in Ecrire la promenade, éd. Ph. Antoine, Genève, Droz, 2015.

J. Domenech, L’Éthique des Lumières. Les fondements de la morale dans la philosophie française du xviiie siècle, Paris, Vrin, 1989.

C. Dondaine, Le vocabulaire de Rousseau dans les “Rêveries”, Hommages à J.P. Collinet, Éditions Universitaires de Dijon, 1992.

F.S. Eigeldinger, Avatars du manuscrit des “Rêveries”. De Girardin à Du Peyrou, in Vérité et littérature au xviiie siècle, Mélanges R. Trousson, Paris, Champion, 2001.

F.S. Eigeldinger, «Ils ne me pardonneront jamais le mal qu’ils m’ont fait», “Études J.-J. Rousseau” 10, 1998.

F.S. Eigeldinger, À propos des “Rêveries”. Vieillir entre savoir et souvenir, “Op. cit.”, nov. 1997.

F.S. Eigeldinger, Notes sur les cartes à jouer, “Nouvelle revue neuchâteloise” 51, hiver 1998.

M. Eigeldinger, “Les Rêveries”: solitude et poésie, in J-.J. Rousseau. Quatre études. Neuchâtel, La Baconnière, 1978.

M. Eigeldinger, Jean-Jacques Rousseau, univers mythique et cohérence, Neuchâtel-Paris, La Baconnière-Payot, 1978.

C. Eymar, Mes visites à J.J.Rousseau, in Œuvres inédites de Rousseau, éd. Musset-Patay, Paris, Dupont, 1825, t. 2.

J. Garagnon, Rousseau et la genèse des “Rêveries du promeneur solitaire”, “Études J.-J. Rousseau” 6, 1992 (1995).

J. Garagnon Correction proposée pour un passage de la sixième promenade des “Rêveries du promeneur solitaire”, “R.H.L.F.”, janv.-fév. 1975.

H. Gouhier, Les méditations philosophiques de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Vrin, 1970.

Ph. Jousset, Le style rousseauiste de la béatitude. L’épilogue de la 5e Promenade, “Poétique”, t. XXX, 1999.

G. Lahouati, Le nombre et l’harmonie. “Les rêveries du promeneur solitaire”, des “Consolations des misères de ma vie” au “Matérialisme du sage”, “Op. cit.” 9, 1997.

T. L’Aminot, Quelques réflexions sur l’enfance dans les “Rêveries du promeneur solitaire”, “Op. cit.” 9, nov. 1997.

M. Launay, Vocabulaire politique et vocabulaire religieux dans les “Rêveries”, “Cahiers de lexicologie”, 1964.

E. Leal (Pinto), Les “Rêveries”, une écriture intime, “Ariane” 4, 1986.

S. Lecointre et J. Galliot, Essais sur la structure d’un mythe personnel dans les “Rêveries”, “Semiotica”, IV, 4, 1971.

P.M. Masson, La Religion de J.-J.Rousseau, 3 vol., Paris, Hachette, 1916.

H. Meier, Les “Rêveries du promeneur solitaire”: Rousseau sur la vie philosophique, “Annales J.-J. Rousseau”, 2010.

A. Monglond, Les deux dernières années de Rousseau et “Les Rêveries du promeneur solitaire”, in Vies préromantiques, Paris, Les Belles Lettres, 1925.

R.J. Morrissey, La rêverie jusqu’à Rousseau. Recherche sur un topos littéraire, Lexington, French Forum Publishers, 1984.

R. Osmont, Contribution à l’étude psychologique des “Rêveries”, “Annales J.-J. Rousseau”, 1934.

R. Osmont, Symboles de la nature dans les “Rêveries”, “Littératures” 11, 1984.

R. Osmont, Un événement aussi triste qu’imprévu, “R.H.L.F.”, oct.-déc. 1965.

R. Osmont, Le style intimiste dans la première partie des “Confessions” et dans les “Rêveries”, “Études J.-J. Rousseau” 2, 1988.

G. Poulet, Études sur le temps humain, t. I, Paris, Plon, 1952, 10/18, 1972.

J.F. Perrin, Adresse à soi, écoute de l’autre dans les “Rêveries du promeneur solitaire”, in Éloge de l’adresse, Arras, Presses universitaires d’Artois, 2000.

P. Prevost, Lettre (…) sur J.J.Rousseau, “Archives de l’Europe ou Mélanges de littérature”, Paris-Tubingue, 1804, t. II.

J.M. Racault, Bonheur et retrait social. Trois expériences de la solitude insulaire à l’époque des Lumières, in Solitude, écriture, représentation, dir. A. Siganos, Grenoble, Ellug, 1995.

M. Raymond, Jean-Jacques Rousseau: la quête de soi et la rêverie, Paris, Corti, 1962.

M. Raymond, Rêver avec Jean-Jacques, “Cahiers du Sud” 368, 1962.

R. Ricatte, Réflexions sur les Rêveries, Paris, Corti, 1961.

R. Ricatte, Un nouvel examen des cartes à jouer, “Annales J.-J. Rousseau” 35, 1959-1962.

P. Saint-Amant, Rousseau contre la science: l’exemple de la botanique dans les textes autobiographiques, “Studies on Voltaire and the 18th Century” 219, 1983.

H. de Saussure, Mme de Créqui et Jean-Jacques Rousseau, “R.H.L.F.”, 3, 1952.

J. Starobinski, Jean-Jacques Rousseau, la transparence et l’obstacle, suivi de Sept essais sur Rousseau, Paris, Gallimard, 1971.

J. Starobinski, Le remède dans le mal, “Nouvelle revue de Psychanalyse” 17, 1978.

J. Starobinski, The motto “Vitam impendere vero” and the question of lying, in The Cambridge companion to Rousseau, ed. P. Riley, New York, 2001.

J. Starobinski, Rousseau. Notes en marge de Montaigne, “Annales J.-J. Rousseau” 41, 1997.

W. Sun, Rousseau et la rêverie, une conscience de soi, ANRT, 2001.

A. Tripet, La Rêverie littéraire, essai sur J.-J.Rousseau, Genève, Droz, 1979.

A. Tripet, Rousseau et l’esthétique du paysage, “Annales J.-J. Rousseau” 40, 1992.

R. Trousson, Jean-Jacques Rousseau et le mythe insulaire, in L’insularité, Paris, L’Harmattan, 1995.

Ch. Van Staen, De l’espoir au désespoir: la ‘folle tentative’ du billet circulaire et la genèse des Rêveries, “Bulletin de l’Association J.-J. Rousseau” 58, 2001.

I. Vissière, Le monde dans un herbier, in Les Rêveries..., Paris, Ellipses, 1997.

J. Voisin, Les dernières lettres de Rousseau dans le contexte des “Dialogues” et des “Rêveries”, Mélanges J. Heistein, Wroclaw, Wydavnictowo University, 1996.

Sur les écritures du moi

L’autobiographie, “R.H.L.F.” 6, 1975.

Individualisme et autobiographie en Occident, “Revue de l’Institut de sociologie”, Bruxelles, 1982.

L’autobiographie, “Poétique” 56, 1983.

L’autoportrait, “Corps écrit” 5, 1983.

L’autobiographie, dir. J. Ph. Coen, “Equinoxe”, Lausanne, automne 1994.

Les écritures du moi. De l’autobiographie à l’autofiction, “Magazine littéraire”, mai 2002.

Autofiction et Cie, dir. S. Doubrovsky, Nanterre, 1994.

L’autobiographie en France avant Rousseau, dir. J. Garapon, CAIEF, 49, 1997.

L’autobiographie en procès. Actes du colloque de Nanterre, oct. 1996, dir. Ph. Lejeune, Publidix, 1997.

Le statut du sujet dans le récit de mémoire. Actes du colloque de Venise, 1997, dir. L. Omacini, Padova, Unipress, 1999.

“Genesis” 16, 2001, prés. Ph. Lejeune et C. Violet.

 

M. Augé, Une ethnologie de soi. Le temps sans âge, Paris, Seuil, 2014.

M. Beaujour, Miroirs d’encre. Rhétorique de l’autoportrait, Paris, Seuil, 1984.

M. Blanchot, Le livre à venir, Paris, Gallimard, 1959.

J.Fr. Chiantaretto, De l’acte autobiographique. Le psychanalyste et l’écriture autobiographique, Seyssel, Champ Vallon, 1995.

B. Didier, Le journal intime, Paris, Puf, 1976 et rééd.

M. Foucault, L’écriture de soi, “Corps écrit” 5, 1983.

M. Foucault, Le souci de soi. Histoire de la sexualité, t. III, Paris, Gallimard, 1984.

G. Gusdorf, Mémoire et personne, Paris, Puf, 1950.

G. Gusdorf, Naissance de la conscience romantique à l’âge des Lumières, Paris, Payot, 1976.

G. Gusdorf, Lignes de vie. I: Les écritures du moi, O. Jacob, 1991; II: Auto-bio-graphie, Paris, O. Jacob, 1992.

S. Harel, Le récit de soi. Théorie et littérature, Montréal, XYZ éditeur, 1997.

A.Y. Julien, A. Maurel, M. Robier, G. Idt, L’écriture de soi. Un thème trois œuvres, Paris, Belin, 1996.

J. Lacan, Ecrits, Paris, Seuil,1966.

J. et E. Lecarme, L’autobiographie, Paris, Colin, 1997.

Ph. Lejeune, L’autobiographie en France, Paris, Colin, 1971.

Ph. Lejeune, Le pacte autobiographique, Paris, Seuil, 1975, rééd. Seuil, «Points», 1996.

Ph. Lejeune, Je est un autre: l’autobiographie de la littérature aux médias, Paris, Seuil, 1980.

Ph. Lejeune, Pour l’autobiographie. Chroniques, Paris, Seuil, 1998.

L. Marin, La voix excommuniée, Paris, Galilée, 1981.

L. Marin, L’écriture de soi, Paris, Puf, 1999.

G. Mathieu-Castellani, La scène judiciaire dans l’autobiographie, Paris, Puf, 1996.

G. Mathieu-Castellani, Le tribunal imaginaire, Monaco, éd. du Rocher, 2006.

G. May, L’autobiographie, Paris, Puf, 1979.

D. Oster, Passages de Zénon, Paris, Seuil, 1983.

G. Poulet, Entre moi et moi, Paris, Corti, 1977.

P. Ricoeur, Soi-même comme un autre, Paris, Seuil, 1990.

M. Sherigham, French Autobiography: Devices and Desires. Rousseau to Perec, Oxford University Press, 1993.

J. Surrock, The language of autobiography, Cambridge University Press, 1993.

P. Toffano, La scrittura autobiografica fino all’epoca di Rousseau, Fasano, Schena, 1998.

D. Zanone, L’autobiographie, Paris, Ellipses, 1996.

D. Zanone, Écrire son temps. Les Mémoires en France de 1815 à 1848, Presses Universitaires de Lyon, 2006.

© Rosenberg & Sellier, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search