Version classiqueVersion mobile

Le corps écrivant

 | 
Fabio Scotto

Parte Terza. Kenneth White e la géopoétique

De la matrice au monde: les chemins de la candeur

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le blanc résonne comme un silence intelligible.
Kandinsky

Si les dieux évoquent pour vous la Grèce, il vous
faut remonter droit à Eleusis avant de trouver l’idée de
la terre-mère vivante.
K. White, En toute candeur

Ayant déjà présenté au public italien le plus averti les aspects fondamentaux de la démarche intellectuelle de Kenneth White, en particulier pour ce qui concerne l’importante expérience des «Cahiers de Géopoétique»1 j’aimerais ici proposer une lecture poético-critique du concept de «whiteness» à partir d’une analyse de son évolution dans les livres de poésie de l’auteur.

Tout en étant persuadé du caractère fondamentalement erratique, extravagant-voyant-nomadique du poiein de White, auquel s’adapte mal tout réductionnisme topologique localiste, il me semble indispensable à la compréhension de cette attitude «biocosmopoétique» de faire un retour pour ainsi dire «philo-il logique» (de manière à éviter tout renvoi à la «logique» grecque occidentale ontologico-«essentialiste») aux s...

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search