Version classiqueVersion mobile

La tragédie et son modèle à l’époque de la Renaissance entre France, Italie et Espagne

 | 
Michele Mastroianni

Les débuts de la tragédie française à l’antique et l’engagement pour l’illustration de la langue française

L’exemple de Didon se sacrifiant d’Étienne Jodelle à la lumière de la Rhétorique française d’Antoine Fouquelin

Sabine Lardon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

En 1529, Geoffoy Tory, dans son Champ fleury, en appelle à une codification progressive de la langue française:

Toutesfois si nostre langue estoit deument reglée et polie, telles immundices en pourroient estre dejettées. Parquoy je vous prie donnons tous courage les uns aux autres, et nous esveillons à la purifier. Toutes choses ont eu commencement. Quand l’un traictera des lettres, et l’autre des vocales, un tiers viendra, qui declarera les dictions, et puis encores un autre surviendra qui ordonnera la belle oraison. Par ainsi on trouvera que peu à peu on passera le chemin, si bien qu’on viendra aux grans champs poetiques et rhetoriques pleins de belles, bonnes, et odoriferentes fleurs de parler, et dire honnestement et facillement tout ce qu’on vouldra1.

Geoffroy Tory ne se contente pas de fixer ce programme, il le met lui-même en application et se charge de la première étape en traitant des lettres, dont il fixe le tracé dans le Champ fleury, réédité en 1549 sous un nou...

Auteur

© Rosenberg & Sellier, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search