Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La giostra dei sentimenti

 | 
Matteo Majorano

Absence et critique des sentiments dans l’œuvre théâtrale et romanesque de Yasmina Reza

Wolfgang Asholt

Résumé

S’il existe une tendance de plus en plus marquée, dans le roman contemporain, d’une (ré)valorisation de l’expression des sentiments en littérature, l’œuvre de Yasmina Reza va certainement à contre-courant de ce phénomène actuel. Non parce qu’elle exclurait des sujets “privés”, au contraire. Ce qu’elle entreprend dans presque toutes ses pièces et romans (dernièrement Heureux les heureux, 2013), c’est une mise à nu des sentiments qui fonctionne comme une déconstruction. Vis-à-vis de la “réapparition” et d’une légitimité nouvelle des sentiments dans le roman contemporain, cette étude analyse les raisons de cette “déconstruction”, les stratégies et leur mise en scène (narrative et dramatique). Peut-être l’influence du théâtre sur le roman (chez Reza) est significatif d’une différence générique dans la “construction et destruction des sentiments”.