Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chemins de Pierre Bergounioux

 | 
Sylviane Coyault
, 
Marie Thérèse Jacquet

Bibliographie

Texte intégral

1. Œuvres de Pierre Bergounioux

1985

Catherine, Gallimard, Paris

1985

Ce Pas et le suivant, Gallimard, Paris

1986

La Bête faramineuse, Gallimard, Paris

1987

La Maison rose, Gallimard, Paris

1988

L’Arbre sur la rivière, Gallimard, Paris

1989

C’était nous, Gallimard, Paris

1990

Lettres d’Orient (Préface), L’horizon chimérique, Bordeaux

Johan Zoffany, Vénus sur les eaux, avec Bernadette de Boysson, W. Blake & Co., Bordeaux

1991

La Mue, Gallimard, Paris 

1992

L’Orphelin, Gallimard, Paris 

Le Matin des origines, Verdier, Lagrasse 

1993

Le Grand Sylvain, Verdier, Lagrasse

1994

La Toussaint, Gallimard, Paris

La Casse, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

L’Immémorable, avec Magdi Senadji, Éditions À une soie, Paris

Au jour consumé, avec Jean-Michel Fauquet, éditions Filigranes, Paris 

1995

Miette, Gallimard, Paris 

Points cardinaux, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

D’abord, nous sommes au monde, avec Alain Turpault, Éditions du Laquet, Lot

La Cécité d’Homère. Cinq leçons de poétique, Éditions Circé, Belval

1996

La Mort de Brune, Gallimard, Paris

Le Chevron, Verdier, Lagrasse

Haute Tension, W. Blake & Co., Bordeaux

Le Bois du chapitre, Éditions Théodore Balmoral, Orléans

Les Choses mêmes, avec François Pons, Éditions Les Cahiers de l’Atelier, Ivry-sur-Seine

1997

La Ligne, Verdier, Lagrasse

L’Empreinte, Éditions François Janaud, Brive

La Demeure des ombres, Éditions Art & Arts, Bordeaux

Kpélié, Flohic éditeur, Paris

1998

L’étudiant au village (préface), Le temps qu’il fait, Bazas

Conversations sur l’Isle. Entretiens avec Tristan Hordé, W. Blake & Co., Bordeaux

2000

La Puissance du souvenir dans l’écriture. L’effet Zeigarnik, Éditions Pleins Feux, Nantes

2001

Le Premier mot, Gallimard, Paris

Les Forges de Syam, Éditions de l’Imprimeur, Besançon

L’Eau, le Feu, Éditions de l’Imprimeur, Besançon

Simples, magistraux et autres antidotes, Verdier, Lagrasse

Un peu de bleu dans le paysage, Verdier, Lagrasse

B-17G, Flohic éditeur, Paris

François, éditions François Janaud, Brive

2002

Jusqu’à Faulkner, Gallimard, Paris

Aimer la grammaire, Nathan, Paris

L’Héritage, entretiens avec Gabriel Bergounioux, Flohic éditeur, “Rencontres”, Paris

L’invention du présent, in Matteo Majorano (éd.), Le goût du roman, Edizioni B.A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari, p. 47-52

Ordalies, avec Jean-Michel Fauquet, Éditions Filigranes, Paris

L’enfant dans l’homme, « Penser/rêver, le fait de l’analyse », 1, Mercure de France, Paris, p. 17-25

2003

Back in the sixties, Verdier, Lagrasse

Scies, brandons, lombrics et autres auxiliaires, « penser rêver », 4, Mercure de France, Paris

2004

Univers préférables, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Bréviaire de littérature à l’usage des vivants, Bréal, Paris

Pour une histoire de la haine, « penser/rêver » 6, Mercure de France, Paris

2005

Au-delà de la matière. Sculptures de Pierre Bergounioux, photographies de Nicoletta Morolla, in Matteo Majorano (éd.), Le jeu des arts. L’écriture et les arts, Edizioni B.A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari, p. IX-XVI 

Le Fleuve des âges, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Les périls, l’immortalité, « penser/rêver », 8, Éditions de l’Olivier, Paris

Pycniques et leptosomes. Sur C.-A. Cingria, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Un art à part, in Matteo Majorano (éd.), Le jeu des arts, Edizioni B.A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari, p. 23-28

2006

Carnet de notes. Journal 1980-1990, Verdier, Lagrasse

L’Invention du présent, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

La fin du monde en avançant, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

École : mission accomplie, Les Prairies ordinaires entretien, Paris

Sidérothérapie, Tarabuste, Saint-Benoît-du-Sault

2007

À la recherche d’À la Recherche, in Matteo Majorano (d’après une idée de), De B à Z. Écrire au présent, Edizioni B.A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari, p. 13-20

Où est le passé. Entretien avec Michel Gribinski, L’Olivier, Paris

Carnet de notes. Journal 1991-2000, Verdier, Lagrasse

2008

Années folles, Circa 1924, Paris

Agir, écrire, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Couleurs, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Marinette Cueco, Le réel n’est plus comme avant, Éditions Pérégrines/Panama, Montreuil

Postface, in Laurent Bourdelas, Du pays et de l’exil – Un abécédaire de la littérature du Limousin, Les Ardents Éditeurs, Limoges

2009

Une chambre en Hollande, Verdier, Lagrasse

Deux querelles, Cécile Défaut, Nantes

Deux écrivains français, Fario, Paris

Inconnues corréziennes, résonances d’écrivains, éditions Libel, Lyon

2010

Chasseur à la manque, Gallimard, Paris

Les Restes du monde, avec Joël Leick, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Sillons et écritures, avec Jean-Pierre Bréchet, peintures, Opéra, Nantes

Le Baiser de sorcière, Argol, Paris

2011

Trois années, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

2012

Carnet de notes. Journal 2001-2010, Verdier, Lagrasse

Peindre aujourd’hui, Philippe Cognée, Galilée, Paris

Trente mots, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

2013

Lettre de réclamation à la régie du temps, Circa 1924, Paris

Géologies, Galilée, Paris

Le Style comme expérience, L’Olivier, Paris

Trait fragile, avec Jean-Pierre Bréchet, Le Cadran ligné, Saint-Clément

2014

Une passion française, William Blake and Co, Bordeaux

Exister par deux fois, Fayard, Paris

Qui nous sommes, in Stéphane Ragot, Patria lucida, Le Bord de l’eau / Les Films du jeudi

Un écho lacunaire, entretien avec Jean-Louis Tallon, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

Un abrégé du monde, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

2016

Carnet de notes. Journal 2011-2015, Verdier, Lagrasse

Signes extérieurs, Fata Morgana, Saint Clément de Rivière

2. Sélection critique

AA.VV., Compagnies de Pierre Bergounioux, « Théodore Balmoral », 45, hiver 2003-2004.

Aurélie Adler, Éclats des vies muettes. Figures du minuscule et du marginal dans les récits de vie de François Bon, Annie Ernaux, Pierre Bergounioux et Pierre Michon, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris 2012.

Pierre Almeida (d’), L’histoire et la géographie. À propos de quelques livres récents de Pierre Bergounioux, in AA.VV., Des récits poétiques contemporains, PU Blaise Pascal, “Cahiers du C.R.L.M.C.”, Clermont-Ferrand 1996, p. 49-64.
Le Khâgneux et le Limousin : Pierre Bergounioux, « L’esprit créateur », 42, été 2002, p. 12-21.

Marie-Odile André, Bergounioux et la transmission – une traversée des récits, in Béatrice Jongy et Annette Keilhauer (éds.), Transmission/héritage dans l’écriture contemporaine de soi, PU Blaise Pascal, “Littératures”, Clermont-Ferrand 2009, p. 237-247.

Mathilde Barraband, L’entretien avec Jean-Paul Sartre. Le questionnaire implicite du discours sur la littérature des écrivains Verdier, « @nalyses. Revue de critique et de théorie littéraire », 2010 (En ligne).
Pierre Bergounioux, François Bon : la connaissance à l’œuvre. Essai d’histoire littéraire et de poétique historique, thèse de doctorat, département de littérature et civilisation françaises, Université de la Sorbonne nouvelle-Paris 3, 2008, 685 f.
Le roman dépassé. Une histoire fin de siècle autour de P. Bergounioux et F. Bon, « Roman 20/50 », 50, déc. 2010, p. 159-170.
– « Gaule chevelue » et « chevalier Descartes ». Quelques clichés de la France par Bergounioux, in Marie-Odile André, Marc Dambre, Michel P. Schmitt (éds.), La France des écrivains. Éclat d’un mythe, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris 2011, p. 257-304.
La sensibilité du sismographe. Le défi romanesque de Bergounioux, de Catherine à La Mue, in Wolfgang Asholt et Marc Dambre (éds.), Un retour des normes romanesques dans la littérature française contemporaine, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris 2010, p. 231-242.

Sabrinelle Bedrane, À la recherche du premier mot, in Marie-Odile André, Johan Faerber (éds.), Premiers romans 1945-2003, Presses Sorbonne Nouvelle, Paris 2005, p. 155-166.
Les derniers récits de Pierre Bergounioux : de la langue de bois à la langue du bois, le bruissement de la langue, in Sylviane Coyault (éd.), L’écrivain et sa langue. Romans d’amour : de Marcel Proust à Richard Millet, PU Blaise Pascal, “Littératures”, Clermont-Ferrand 2005, p. 199-213.
Les recueils de récits brefs au tournant du second millénaire (1980-2005): hybridité, multiplicité, généricité, thèse de doctorat, département des lettres modernes, Université de la Sorbonne Nouvelle Paris III, 2006, 501 f.

Bruno Blanckeman, Se raconter, témoigner, « Elseneur », 17, PU de Caen, Caen 2001, p. 73-82.
Les fictions singulières, Prétexte, Paris 2004.
Les tentations du sujet dans l’œuvre de François Bon, Pierre Bergounioux, Annie Ernaux, in Régine Robin (éd.), Cahiers de recherche sociologique, 26, Université du Québec à Montréal, Montréal 1996, p. 103-114.

Séverine Bourdieu, Un air de famille. L’histoire familiale à l’épreuve de la mémoire et des photographies, in Murielle Lucie Clément, Sabine van Wesemael (éds.), Relations familiales dans les littératures française et francophone des XXe et XXIe siècles. La figure du père, L’Harmattan, Paris 2008, p. 295-304.

Yves Charnet, « Devenir un homme ». Figure du fils dans L’Orphelin de Pierre Bergounioux, « Roman 20/50 », 26, juin 1998, p. 129-144.

Stéphane Chaudier, Rhétoriques du social, in Michel Collomb (éd.), L’empreinte du social dans le roman depuis 1980, PU Paul-Valéry, Montpellier 2005, p. 133-146.

Sylviane Coyault-Dublanchet, Pierre Bergounioux : le premier et le dernier mot, in Bruno Blanckeman, Aline Mura-Brunel, Marc Dambre (éds.), Le roman français au tournant du XXIe siècle, Presses de la Sorbonne Nouvelle, Paris 2004.
France profonde, sombres rivières, P. Bergounioux, entre Corrèze et Dordogne, in Francesca Melzi d’Eril (éd.), La Poétique du fleuve, Graforam, Milan, 2004, p. 407-419.
La Province en héritage : Pierre Michon, Pierre Bergounioux, Richard Millet, Droz, Genève, “Histoire des idées et critique littéraire”, vol. 396, 2002.

Laurent Demanze, Le roman contemporain : filiation et généalogie, l’archéologie de soi : Pierre Bergounioux, Gérard Macé, Pierre Michon, Pascal Quignard, thèse de doctorat, département des lettres modernes, Université Charles de Gaulle-Lille 3, 2004, 561 f.
Encres orphelines. Pierre Bergounioux, Gérard Macé, Pierre Michon, José Corti, Paris 2008.
Les possédés et les dépossédés, « Études françaises », vol. 45, 3, 2009, p. 11-23.
Pierre Bergounioux : le crépuscule des origines, in Alain Schaffner (éd.), L’ère du récit d’enfance (en France depuis 1870), Artois Presses Université, Arras 2005, p. 215-228.
Pierre Bergounioux : le lecteur blessé, in Camille Deltombe, Aline Marchand (éds.), Le lecteur, enjeu de fiction, Cahier du CERACC, 3, Paris 2006.
Un héritage sans testament, in Béatrice Jongy, Annette Keilhauer (éds.), Transmission/héritage dans l’écriture contemporaine de soi, PU Blaise Pascal, “Littératures”, Clermont-Ferrand 2009, p. 227-236. 

François Denoël, Pierre Bergounioux : Miette, « Études », 3834, octobre 1995, p. 415-416.

Sylvie Ducas, Père ou fils de ses œuvres ?, in Murielle Lucie Clément, Sabine VanWesemael (éds.), Relations familiales dans les littératures française et francophone des XXe et XXIe siècles : la figure du père, Tome 1, L’Harmattan, Paris 2008, p. 173-184.

Jean H. Duffy, Commemoration, monument and identity in Bergounioux, Darrieussecq and Rouaud, in Id., Thresholds of meaning. Passage, ritual and liminality in contemporary French narrative, Liverpool UP, Liverpool 2011, p. 131-190.
Suicide and saving face in Bon, Mauvignier and Bergounioux, in Id., Thresholds of meaning. Passage, ritual and liminality in contemporary French narrative, Liverpool UP, Liverpool 2011, p. 72-130.

Jacques Dürrenmatt, Stéphane Bikialo (éds.), Pierre Bergounioux, Régine Detambel, Laurent Mauvignier, « La Licorne », vol. I, 2002.

Ivan Farron, Les bricolages du déclassé. Pierre Bergounioux historien de la littérature, in Bruno Curatolo (éd.), Les écrivains auteurs de l’histoire littéraire, Annales Littéraires de l’Université de Franche-Comté, Besançon 2007, p. 193-208.

Mylène Fortin, Mémoire de l’origine dans La Bête faramineuse de Pierre Bergounioux, in Jean-François Hamel, Virginie Harvey (éds.), Le temps contemporain : maintenant, la littérature, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, “Figura”, 21, Montréal 2009, p. 51-61.

Philippe Gardy, Bergounioux, Millet, Michon… Bourdieu : l’ombre du patois perdu, « Critique », vol. 59, 670, mars 2003, p. 199-207.

Jérôme Giudicelli, Pierre Bergounioux, Le Grand Sylvain, « Esprit », 202, juin 1994, p. 203-205.

Katerine Gosselin, Écrire en contrepoint, de Claude Simon à Pierre Bergounioux. Présence et mémoire des Géorgiques (1981) dans La Mort de Brune (1996), « Littérature », 180, 2015, p. 105-119.

Jean-Paul Goux, Le style de vie de Bergounioux, « Le Nouveau Recueil », 80, sept.-nov. 2006, p. 151-176.

Nicolas Goyer, L’« epos » interlocutoire, trois fois, in Claude Filteau, Michel Beniamino (éds.), Mémoire et culture, PU de Limoges, Limoges 2006, p. 93-107. 

Yannick Haenel, Le roman de la terre impossible : Bergounioux, Michon, Millet, « L’Atelier du roman », 12, 1997, p. 113-124.

François Han, Pierre Bergounioux : La Toussaint, « Europe », 781, mai 1994, p. 212-213.

Stéphane Inkel, Les images du cabinet de Pierre Bergounioux, « @nalyses. Revue de critique et de théorie littéraire », 2010, [En ligne].

Marie Thérèse Jacquet, Fiction Bergounioux. De Catherine à Miette, Photographies de Oliviero Skentel, Edizioni B.A. Graphis, “Marges critiques/ Margini critici”, Bari 2006.
À chacun son « je ». C. Oster, P. Bergounioux, in Miscellanea di studi francesi in onore del prof. Sergio Cigada, Vita e pensiero, vol. II, tomo 2, Milano 2003, p. 715-729.
Une écriture de fer, in Matteo Majorano (éd.), Le jeu des arts. L’écriture et les arts, Edizioni B. A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari 2005, p. 77-95.
Le Carnet de notes bergounien ou le double de l’œuvre, « Annali della Facoltà di Lingue e Letterature Straniere dell’Università degli Studi di Bari », Terza Serie, 2006, p. 65-86.
Rencontre de fragments : l’écriture bergounienne, in Jean-Bernard Vray (éd.), Les petites formes réflexives des écrivains contemporains, Publications du CIEREC, Saint-Étienne (sous presse).

Liesbeth Korthals Altes, Writing the Local in Times of Globalisation : Pierre Bergounioux and Claudio Magris, « L’esprit créateur », 42, été 2002, p. 34-42.

Liesbeth Korthals Altes, Manet van Montfrans (éds.), The new Georgics. Region and Rurality in the Contemporary European Novel, « European studies : A journal of culture, History and politics », 18, Rodopi, Amsterdam/New York 2002.
– Pierre Bergounioux : un Limousin entre Descartes et Bourdieu, « European Studies », 18, 2002, p. 125-149.

Jean-Claude Lebrun, Claude Prévost, Pierre Bergounioux, écrivain du temps, in Id., Nouveaux territoires romanesques, Messidor-Éditions Sociales, Paris 1990, p. 235-255.

Mahigan Lepage, Michon et Bergounioux lecteurs de Faulkner, « Études françaises », vol. 43, 1, 2007, p. 123-138.

Matteo Majorano (éd.), Bibliographie. Études sur la prose française de l’extrême contemporain en Italie et en France (1984-2006), Edizioni B. A. Graphis, “Marges critiques/Margini critici”, Bari 2010, p. 117-119.

Daniel Marcheix, Bergounioux et l’écriture mémorielle. De l’héritage du passé au présent éprouvé, in Claude Filteau, Michel Beniamino (éds.), Mémoire et culture, PU de Limoges, Limoges 2006, p. 43-52. 

Jean-Paul Michel, Autour d’eux, la vie sacrée, dans sa fraîcheur émouvante (Michel Foucault, Bernard Faucon, Kenneth White, Hölderlin, Louis-René des Forêts, Pierre Bergounioux), William Blake, Bordeaux 2006.

Manet van Montfrans, Hauteurs désertifiées, plaines surpeuplées. Pierre Bergounioux et Koos van Zomeren, chroniqueurs des métamorphoses rurales en France et aux Pays-Bas, « L’esprit créateur », 42, été 2002, p. 22-23.

Élisabeth Nardout-Lafarge, Des anciennes photos à l’archive de pierre, « Protée », vol. 35, 3, hiver 2007, p. 33-42.
Procédés toponymiques chez Michon, Millet et Bergounioux, in Id., Yves Baudelle (éds.), Nom propre et écriture de soi, Presses Universitaires de Montréal, Montréal 2011, p. 121-134.
Récits du lieu, « Voix et images XXXVI », 106, p. 45-57.

Pierre Ouellet, Le roman de la terre : Millet, Michon, Bergounioux, « Liberté », 225, juin 1996, p. 165-177.
Le roman de la terre, in AA.VV., Asiles. Langues d’accueil, Fides (Métissages), Montréal 2002, p. 133-146.

Perrine Parageau, Quand l’enfant disparaît. Le récit d’enfance contemporain, « Revue des Sciences Humaines », 299, mars 2010, p. 79-92.

Vincent Pélissier, Autour du Grand Plateau : Pierre Bergounioux, Alain Lercher, Jean-Paul Michel, Pierre Michon, Richard Millet, Mille sources, Tulle 2002.

Véronique Porra, Du périphérisme francophone aux affinités africaines de la « France profonde », in Papa Samba Diop, Hans-Jürgen Lüsebrink, Ute Fendler, Christoph Vatter (éds.), Littératures et sociétés africaines : regards comparatistes et perspectives interculturelles, GunterNarr, Tübingen 2001, p. 209-218.

Yves Reboul, Guy Larroux (éds.), Dossier Pierre Bergounioux, « Littératures », 60, 2009.

Jacques Réda, Le saisissement, « NRF », 447, 1990, p. 87-94.

Cora Reitsma-La Brujeere, Miette de Pierre Bergounioux, le récit d’un monde oublié, in Sjef Houppermans, Christine Bosman-Delzons, Danièle De Ruyter-Tognotti (éds.), Territoires et terres d’histoires. Perspectives, horizons, jardins secrets dans la littérature française d’aujourd’hui, Rodopi, Amsterdam/New York 2005, p. 305-324.

Jean-Pierre Richard, La blessure, la splendeur, in Id., L’État des choses, Gallimard, Paris 1990.
Paysage du mot, in Id., Quatre lectures, Fayard, Paris 2002.

Lionel Ruffel, Le récit de la fin, in Id., Le dénouement, Verdier, “Chaoïd”, Lagrasse 2005, p. 97-99.

Thierry Saint-Arnoult, Polyphoniques : Pierre Bergounioux, Nathalie Sarraute, Claude Simon, Antoine Volodine, mémoire de maîtrise, département des lettres modernes, Université de Provence (Aix, Marseille 1), 2004, 183 f.

Pascal Sevez, Pierre Bergounioux : La Toussaint, « Études », 3813, sept. 1994, p. 272-273.

Grazia Tamburini, Miette di Pierre Bergounioux, in Gianfranco Rubino (éd.), Letture del contemporaneo francese, Bulzoni, Roma 2004, p. 17-34.
Le goût du détail, in Gianfranco Rubino (éd.), Voix du contemporain. Histoire, mémoire et réel dans le roman français d’aujourd’hui, Bulzoni, Roma 2006, p. 177-189.

John Taylor, Balacing the Books (Pierre Bergounioux), « Paths to Contemporary French Literature », vol.1, Transaction Publishers, Nouveau-Brunswick/New Jersey 2004, p. 75-81.

Dominique Viart, Écrire avec le soupçon – enjeux du roman contemporain, in Michel Braudeau, Lakis Proguidis, Jean-Pierre Salgas, Dominique Viart (éds.), Le roman français contemporain, Ministère des affaires étrangères – adpf, Paris 2002, p. 129-174.
Filiations littéraires, in Jan Baetens, Dominique Viart (éds.), Écritures contemporaines 2: états du roman contemporain, Minard, “La revue des lettres modernes”, Paris/Caen 1999, p. 115-139.
Formes et dynamiques du ressassement : Giacometti, Ponge, Simon, Bergounioux, in Éric Benoit, Michel Braud, Jean-Pierre Moussaron, Isabelle Poulin, Dominique Rabaté (éds.), Écritures du ressassement, « Modernité », 15, PU de Bordeaux, 2001, p. 59-74.
L’archéologie de soi dans la littérature française contemporaine : récits de filiations et fictions biographiques, in Robert Dion, Frances Fortier, Barbara Havercroft, Hans-Jürgen Lüsebrink (éds.), Vies en récit. Formes littéraires et médiatiques de la biographie et de l’autobiographie, Nota bene, “Convergences”, 38, Québec 2007, p. 107-137.
Le silence des pères au principe du “récit de filiation”, « Études françaises », vol. 45, 3, 2009, p. 95-112.
Pierre Bergounioux et les « heures anciennes », « Dix-neuf/vingt », 2, oct. 1996, p. 215-232.

© Quodlibet, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Quodlibetamazon.fr